Marché flottes : un premier semestre 2021 en demi-teinte

Publié le par

La dernière édition du Baromètre des flottes de l’Arval Mobility Observatory fait état d’un recul de 4,71 % des immatriculations en entreprises au cours du premier semestre 2021 par rapport à la même période en 2019.

© L'Automobile & L'Entreprise
© L'Automobile & L'Entreprise

Le marché flottes semble faire le yo-yo depuis le début de l’année. Entre le 1er janvier et le 30 juin 2021, ce sont 430 378 véhicules particuliers (VP) et véhicules utilitaires légers (VUL) qui ont fait leur entrée dans les parcs d’entreprise contre 451 629 unités à l’issue du premier semestre 2019. Soit un recul de 4,71 % des immatriculations en un an. « Le marché entreprise n’en a donc pas fini avec les conséquences de la crise Covid : au total, il lui manque 21 251 immatriculations pour faire aussi bien qu’il y a deux ans », relève l’Arval Mobility Observatory.

Plus en détails, les immatriculations de VP ont reculé sur la période de 5,41 % à 251 106 unités et les VUL de 3,7 % à 179 272 unités. « Sur le premier semestre, il manque au marché entreprise 14 358 immatriculations VP et 6 893 immatriculations VUL pour retrouver le niveau de 2019 » est-il précisé.

« Côté énergies, la comparaison avec 2019 montre l’ampleur prise par la famille des hybrides dans les flottes d’entreprise. Sur six mois de l’année, les immatriculations totales d’hybrides atteignent au total 65 885 véhicules [VP + VUL, ndlr], en hausse de 332,6 %. Dans le détail, les hybrides rechargeables bondissent de 720,35 % (31 641 VP + VUL) et les hybrides simples de 201,1 % (34 244 VP + VUL). De son côté, l’électrique signe un premier semestre en progression de 81,48 % (19 211 unités). Les véhicules particuliers électriques progressent sur la période de 111,3 % (14 191 unités), tandis que les véhicules utilitaires légers sont également en hausse de 29,72 % (5 020 unités) », indique le baromètre.

En toute logique, les tendances ont été inversées concernant les motorisations thermiques avec une chute de 20,7 % des immatriculations diesel (257 331 véhicules) et de 15,7 % pour l’essence (85 587 immatriculations).

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes, Arval Mobility Observatory

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter