Marché flottes : le grand patinage du début d’année

Publié le par

Avec seulement 60 493 immatriculations, le volume de véhicules d’entreprise mis à la route en ce début d’année 2020 est, sans surprise, en net recul par rapport à l’année dernière.

Les immatriculations de véhicules d'entreprise ont regressé en janvier. (© Antonin Moriscot / A&E)
Les immatriculations de véhicules d'entreprise ont regressé en janvier. (© Antonin Moriscot / A&E)

Les acteurs du monde de l’automobile s’en doutaient. Après une très bonne fin d’année 2019 marquée par une croissance de 10,4 %, les immatriculations de véhicules d’entreprise ont nettement ralenti au cours du mois de janvier.

Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory (ex-OVE), 60 493 véhicules particuliers et véhicules utilitaires légers ont été immatriculés entre le 1er et le 31 janvier. Ce qui représente un recul de 7,42 % par rapport à la même période en 2019. L’organisme rappelle que « le marché entreprise résiste mieux que le marché national, dont les immatriculations affichent un repli de 12,7 % sur la même période et une baisse de 13,4 % sur le seul segment des véhicules particuliers »

Plus de véhicules électriques en parc... mais jusqu’à quand ?

En observant plus en détail la répartition des véhicules mis à la route par type d’énergie, les données disponibles laissent apparaître une nette progression des immatriculations de véhicules électriques. En additionnant les ventes de VP et de VUL, ce sont 2 289 modèles « zéro émission » qui sont arrivés dans les parcs au mois de janvier.

« Cette forte progression des immatriculations électriques est toutefois à relativiser et devra être confirmée dans les prochains mois pour marquer un vrai changement de tendance. En effet, avec l’entrée en vigueur des normes CAFE, les constructeurs ont eu la tentation de bloquer les livraisons en fin d’année, afin d’afficher des normes proches de 95 grammes de CO2 par kilomètre début 2020 et d’être ainsi “dans les clous” de la nouvelle règlementation », met en garde l’Arval Mobility Observatory.

Dans le même temps, 10 785 véhicules carburant à l’essence, 43 090 véhicules fonctionnant au gazole et 4 211 hybrides ont été immatriculés.

Mots clefs associés à cet article : Immatriculations, Marché Flottes, Arval Mobility Observatory

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER