Marché européen : premier regain des ventes en septembre 2020

Publié le par

En cette rentrée 2020, le marché des VP neufs de l’UE a enregistré la première progression de l’année, selon l’ACEA. Les immatriculations ont en effet augmenté de 3,1 %, atteignant 933 987 unités. Sur les neufs premiers mois cumulés de l’année, les volumes demeurent toutefois en repli de 28,8 %.

De janvier à septembre 2020, un peu plus de 7 millions de véhicules ont été livrés contre presque 10 millions l’an passé. (© DR)
De janvier à septembre 2020, un peu plus de 7 millions de véhicules ont été livrés contre presque 10 millions l’an passé. (© DR)

Le pire est-il derrière pour le marché automobile européen ? S’il est encore trop présomptueux de l’affirmer, disons que septembre a au moins fait naître une lueur d’espoir économique pour les constructeurs de la zone UE. La rentrée a en effet marqué la première évolution positive des ventes sur le Vieux Continent, annonce l’ACEA. Ainsi, les 933 987 mises à la route enregistrées le mois dernier ont dépassé celles de septembre 2019, qui comptait 906 197 voitures neuves vendues. Soit une augmentation de 3,1 % et une première hausse des immatriculations depuis décembre 2019.

Si l’Irlande et la Roumanie sont les marchés qui affichent les couleurs les plus vives, avec respectivement + 65,9 % et + 79,9 %, les quatre principales places de ventes se parent de résultats un peu (voire beaucoup) plus ternes. Après un mois de juillet ensoleillé et dans le vert, la France repasse dans le rouge, son marché se contractant de 3 %. Un moindre mal comparé à son voisin espagnol, dont les immatriculations reculent de 13,5 % (contre – 10,1 % en août). Heureusement, l’Italie et l’Allemagne compensent ces chiffres négatifs avec des croissances de 9,5 % et 8,4 % par rapport à septembre 2019.

Un redressement qui prendra encore du temps

Pour autant, l’ombre du Covid plane toujours sur le marché UE. En témoigne le nombre de mises en circulation de VP neufs dans l’Europe sur l’ensemble des neuf premiers mois de 2020. Sur cette période, la demande de voitures s’est en effet contractée de 28,8 %. De janvier à septembre 2020, ce sont donc un peu plus de 7 millions de véhicules qui ont été livrés, contre presque 10 millions l’an passé. Une perte de 2,9 millions d’unités qui pénalise lourdement les performances de tous les marchés des 27 États membres de l’UE (à l’exclusion du Royaume-Uni). Dans le détail, l’Espagne a connu une baisse de 38,3 %, l’Italie de 34,2 %, la France de 28,9 % et l’Allemagne de 25,5 %. Des affaissements d’achats que ne devraient malheureusement pas s’arranger, la deuxième vague qui se profile cet hiver ne présageant rien de très réjouissant…

Le groupe Volkswagen toujours en tête

JPEG - 188.4 ko

Comme toujours, l’ACEA a analysé la santé des marchés mais aussi des constructeurs. Et, comme dans le dernier observatoire de l’organisme, le groupe Volkswagen se place en pole position des entités automobiles ayant le plus immatriculé. Comprenant les marques Volkswagen, Skoda, Audi, Seat ou encore Porsche, VW enregistre près de 216 000 ventes en septembre 2020 (+ 9 % par rapport à septembre 2019) et 1,8 million sur les neufs premiers mois de l’année. Au cumul, le groupe allemand fait presque deux fois mieux que son challenger PSA (Peugeot, Citroën, Opel, DS) entre janvier et septembre 2020.

Sur la troisième marche du podium, Renault (réunissant également dans son giron Dacia, Lada et Alpine) fait lui mieux qu’en septembre 2019, passant de 100 406 à 110 178 mises à la route (+ 9,7 %). Une belle progression mensuelle pour le français, mais pas aussi importante que celle du groupe FCA (Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Lancia), qui grimpe de 14,4 %. Ou celle de Toyota qui, avec sa marque premium Lexus, gagne 10,2 % d’évolution en septembre 2020.

Mots clefs associés à cet article : Marché VP, Marché Europe, Véhicule neuf (VN), ACEA

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER