Marché européen : le repli des ventes se poursuit en février

Publié le par

Depuis le 1er janvier 2019, seuls 2 310 357 véhicules ont été mis à la route en Europe, soit 2,9 % de moins qu’il y a un an, souligne l’Association des constructeurs européens d’automobiles.

Le marché européen est plombé par les mauvais résultats enregistrés en Espagne et en Italie.
Le marché européen est plombé par les mauvais résultats enregistrés en Espagne et en Italie.

En France, le marché automobile a retrouvé des couleurs depuis le début de l’année. Une dynamique qui est loin d’être la même chez tous les voisins européens, comme le relève l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

Pour le deuxième mois consécutif, les ventes de véhicules neufs sont en baisse sur le Vieux Continent. Après avoir régressé de 4,6 % en janvier (par rapport à l’année précédente), elles ont une nouvelle fois reculé au mois de janvier (– 1 %). Ainsi, seuls 1 114 692 véhicules particuliers ont trouvé preneur le mois dernier au sein de l’Union européenne, contre 1 125 472 unités en février 2018.

L’ACEA, qui compile chaque mois les ventes d’automobiles neuves pays par pays, note que depuis le début de l’année celles-ci ont régressé de 2,9 % par rapport aux deux premiers mois de l’année 2018. Ce recul s’explique notamment par le fort ralentissement des immatriculations depuis le début de l’année en Espagne (– 8,8 %) et en Italie (– 4,9 %), que ne parvient pas à compenser la faible croissance du marché allemand (0,6 %) et français (0,5 %),

Mots clefs associés à cet article : Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER