Marché européen : croissance molle en avril

Publié le par

À l’échelle européenne, les immatriculations de véhicules neufs n’ont régressé que de 0,4 % au cours du mois d’avril. Depuis le début de l’année, le marché plonge lui de 2,6 %.

Marché européen : croissance molle en avril

Le mois d’avril limite la casse. Alors qu’en mars les immatriculations de véhicules neufs avaient flanché de 3,9 % sur un an, le mois dernier a marqué une certaine stabilité. Avec 1 303 787 véhicules neufs mis à la route en Europe, le marché a reculé de seulement 0,4 % par rapport à l’année dernière. Cela s’explique notamment par la résistance de certains marchés d’Europe centrale.

L’Association des constructeurs européens d’automobiles donne ainsi en exemple l’Espagne (en progrès de 2,6 %), l’Italie (1,5 %), la France (0,4 %). Inversement, l’ACEA note que la demande a reculé au Royaume-Uni (– 4,1 %) et en Allemagne (– 1,1%) au même moment.

Sur les quatre premiers mois de l’année 2019, « la demande de voitures neuves dans l’Union européenne a diminué de 2,6 % pour un total de 5,3 millions d’unités enregistrées », note l’organisation. Celle-ci en profite pour souligner la bonne tenue des marchés français et allemand.

Mots clefs associés à cet article : Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter