Marché des V.U.P. : 5 mois 2008

Publié le par

Le marché 2008 de l’automobile est très changeant d’un trimestre à l’autre. Si le premier a subi de plein fouet l’effet du bonus-malus, le deuxième se porte bien, merci pour lui. Quant à la fin de l’année…

Si les constructeurs espèrent beaucoup du Mondial de l’Automobile pour dynamiser les ventes du troisième trimestre, on peut craindre, sans vouloir jouer les cassandres, que la fin de l’année 2008 sera difficile en termes de ventes… Et si PSA joue la sérénité de façade, Renault préfère annoncer, par la bouche de son président, une fin d’année plus difficile que prévu, en révisant même ses annonces initiales sur résultats. Et puis, si les années à Mondial de l’Automobile ont pu servir, en leur temps, de tremplin aux ventes sur les fins d’année, ce n’est plus autant le cas aujourd’hui puisque les nouveaux véhicules fleurissent désormais à tout bout de champ, sans nécessairement attendre l’ouverture de tel ou tel Salon. Cela permet également de faire parler de la marque tout au long de l’année. Eh oui, le marketing est passé par là !

Mai 2008 : + 7,67 % au global et + 0,84 % sur les flottes !

Sans être aussi prolifique que sur le mois d’avril (+ 14,28 % au global et + 11,29 % pour les flottes), le marché automobile français progresse toujours sur le seul mois de mai, mais dans de moindres proportions. Il affiche ainsi un bon + 7,67 % au global et un plus que moyen + 0,84 % pour les seules flottes qui, en juin, terminent traditionnellement leurs acquisitions de première moitié d’année. En fait, si les acquisitions d’entreprises fonctionnent plutôt bien (+ 11,60 % en acquisition et + 10,57 % en LLD), les loueurs de courte durée ont fait le plein avant les vacances, faisant chuter la LCD sur ce seul mois de 18,28 %. Une tendance qui se vérifie sur les cinq premiers mois de l’année, puisque la location de courte durée y enregistre une baisse de 3,74 %, tandis que la LLD chute elle aussi, mais de 1,94 %.

Des VP flottes à + 0,62 % et des VUL à + 6,11 %

En fait, l’ensemble des voitures particulières chute au sein des sociétés (– 1,27 %), puisque LCD et LLD dégringolent. Seules les acquisitions des sociétés progressent (+ 30,7 %), au même titre d’ailleurs que celles des administrations (+ 124,81 %), ce qui nous donne un marché flotte VP fort de 263 905 unités, en faible progression de 0,62 %.
Du côté des utilitaires, si les dernières fourgonnettes font tout juste leur entrée (Kangoo, Partner et Berlingo), les petits volumes (Fiorino, Nemo et Bipper) commencent à marquer de leur empreinte les immatriculations d’utilitaires légers. Au global, il se sera immatriculé 205 741 utilitaires légers sur les cinq premiers mois de l’année (+ 5 ,52 %), dont 172 041 véhicules par le biais des flottes (+ 6,11 %). Si l’on regarde maintenant dans le détail ce marché, on peut constater que les entreprises ont investi (+ 5,76 %) et que la courte durée a, là aussi, baissé (– 3,35 %) contrairement à la LLD qui, elle, a légèrement progressé (+ 1,78 %). Quant aux administrations, elles ont encore une fois explosé les scores (vive les économies…) avec 152,42 % d’utilitaires immatriculés en plus par rapport aux cinq premiers mois de l’année 2007.
Nous en finirons par les artisans et les commerçants, toujours aussi frileux dans leurs acquisitions, et ce depuis l’année 2006 (– 5,88 %). En 2007, les chiffres reculaient également (– 9,91 %) pour ne pas s’améliorer à fin mai 2008 (– 8,90 %).

MARCHÉ DES V.U.P. PAR RAPPORT
AU MARCHÉ GLOBAL – 5 MOIS 2008
MARCHÉ VÉHICULES À USAGE PRO (V.U.P.) QUANTITÉS POURCENTAGES
• Entreprises (hors LLD) : 235 425 52,71 %
• Loueurs de courte durée (LCD) : 131 753 29,50 %
• Loueurs de longue durée (LLD) : 55 943 12,53 %
• Administrations : 12 825 2,87 %
• Artisans-commerçants : 10 671 2,39 %
MARCHÉ V.U.P. TOTAL 5 MOIS 2008 : 446 617 100,00 %
MARCHÉ GLOBAL : 1 113 473
Part des V.U.P. dans le marché global : 40,11 %
Le marché des V.U.P. (véhicules à usage professionnel) est redescendu aux alentours des 40 % de pénétration. La faute au mauvais score des artisans et commerçants (– 8,90 %) et à la remontée des ventes aux particuliers (+ 12,16 %). Cette tendance devrait s’inverser sur la fin de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter