Marc Schlumberger (Jaguar Land Rover) : « Nous avons bien progressé sur la LLD. »

Publié le par

Fraîchement promu, le directeur des ventes corporate Jaguar Land Rover France Marc Schlumberger fait le point sur une année 2017 compliquée malgré une bonne dynamique chez Jaguar.

Jaguar Land Rover place beaucoup d'espoir dans le E-Pace.
Jaguar Land Rover place beaucoup d'espoir dans le E-Pace.

L’année 2017 a été à double tranchant pour Jaguar Land Rover. Le constructeur britannique a vu en effet les ventes de Jaguar partir à la hausse et celles de Land Rover chuter. Mais selon Marc Schlumberger, le nouveau directeur des ventes corporate de Jaguar Land Rover France, le meilleur est à venir.

Jaguar dopé par les SUV

« Nous avons doublé nos ventes en an grâce au F-Pace » s’enthousiasme Marc Schlumberger. Premier SUV de Jaguar, le F-Pace a en effet permis à la marque de séduire de nouveaux clients. Résultat, les immatriculations de Jaguar atteignent 3 761 unités en 2017, dont 1 166 (soit 31 %) pour les professionnels. C’est 1 % de plus qu’en 2016. Une augmentation timide, mais significative pour Jaguar. Cette dynamique positive devrait se confirmer avec son dernier-né, le E-Pace. Ce SUV de 4,39 mètres de long se fait plus accessible : à partir de 37 000 en finition Business.

Et pour ceux qui jugent le véhicule trop lourd, ou trop polluant , Marc Schlumberger a une réponse toute prête : « Oui, le véhicule est plus lourd que la concurrence (1 926 kg sur une version 4 x 4 bien équipée NDLR), cela peut être embêtant sur le CO2, mais aujourd’hui ce qui compte chez Jaguar, c’est la sensation à la conduite, la tenue de route et le sentiment de sécurité qu’on a dans le véhicule » détaille le directeur des ventes corporate du constructeur.

Autre nouveauté qui devrait faire le bonheur des pros : le Jaguar I-Pace, premier véhicule 100 % électrique du constructeur. « Nous pensons faire au moins 50 % de nos ventes aux sociétés, précise Marc Schlumberger, nous avons déjà une cinquantaine de I-Pace qui a été pré-réservée par des grandes flottes » continue le directeur vente corporate de Jaguar Land Rover. Les tarifs du I-Pace devraient être révélés à Genève (8 mars 2018) pour un lancement commercial durant l’été.

Land Rover accuse le coup

Face au boum des SUV chez Jaguar, Land Rover semble un peu dans le creux de la vague. 10 970 ventes en 2017, dont 3 839 (35 %) pour les sociétés, soit une baisse de 6 % par rapport à 2016. Et pour cause, l’Evoque, best-seller de la marque, est en fin de vie. « L’Evoque représente 30 % de nos volumes globaux, Jaguar et Land Rover réunis » explique Marc Schlumberger. Une nouvelle version du véhicule devrait être lancée, mais pas avant 2019. En attendant, c’est le Range Rover Velar qui comble les trous. « Le lancement du Velar a été incroyable. Pour l’instant, les chiffres sont bons, mais c’est cette année qu’on pourra vraiment observer les ventes » analyse Marc Schlumberger.

Au total, les ventes de Jaguar Land Rover sont en baisse de 4 % par rapport à 2016 à 14 731 unités. « Malgré ces chiffres, je reste très enthousiaste. Oui, il y a un léger recul, mais je trouve qu’on a bien progressé sur la LLD en 2017. Nous avons aussi réussi à minimiser nos ventes tactiques qui représentent moins de 4 % » relativise le directeur des ventes corporate.

Autre élément qui suscite l’enthousiasme du constructeur : sa stratégie d’électrification. D’ici 2020, tous les nouveaux véhicules qui sortiront auront une version électrifiée. Cela commence dès aujourd’hui avec le Jaguar I-Pace et le Range Rover Hybride rechargeable. « Ces véhicules sont une chance exceptionnelle pour intégrer les car policies  » conclut Marc Schlumberger.

Mots clefs associés à cet article : Jaguar, Land Rover

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER