Mai 2020 : frémissement sur le front des immatriculations de LLD

Publié le par

Dans son dernier flash, le Sesamlld (Syndicat des entreprises automobiles en LLD et des mobilités) pointe un léger rebond du marché de la location longue durée en mai 2020, sous l’effet du déconfinement. Le mois dernier 29 570 unités ont été enregistrées, soit moitié moins qu’en mai 2019, mais + 75,5 % par rapport à avril 2020.

Le rebond est perceptible en mai 2020, par rapport au mois d'avril. (© DR/Peugeot)
Le rebond est perceptible en mai 2020, par rapport au mois d'avril. (© DR/Peugeot)

D’après les chiffres du dernier flash du Sesamlld, sur le canal de référence des entreprises, 29 570 véhicules ont été immatriculés via la location longue durée en mai 2020, contre 59 429 en mai 2019, soit une baisse de 50,2 %. La crise sanitaire du Covid-19 et dix jours de confinement expliquent naturellement la situation. Notons que la LLD a perdu 1 point de pénétration sur le marché VL global (25,5 % en mai 2020 par rapport à 26,5 % en mai 2019).

En revanche, si l’on rapporte ces valeurs à celles d’avril, on constate fort heureusement les premiers effets du déconfinement. En outre, 57,6 % des véhicules d’entreprises (hors LCD, VD et constructeurs) ont été financés en LLD en mai 2020.

Au chapitre des énergies, la croissance des véhicules 100 % électriques et hybrides s’établit à 7,9 %, confirmant le verdissement du parc. La part de l’essence et celle du diesel suivent un fléchissement assez similaire, même si la pénétration du diesel reste évidemment beaucoup plus forte.

Pour consulter le flash du Sesamlld, c’est ici :

PDF - 266.8 ko

Mots clefs associés à cet article : LLD, Marché Flottes, Marché France, Économie, Sesam LLD, Coronavirus Covid-19

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER