Luc Chatel, en charge d’un plan pour l’automobile

Publié le par

Le secrétaire d’État à l’Industrie, Luc Chatel, est chargé par le président de la République de réfléchir à des solutions pour aider le secteur automobile en pleine crise ; des propositions qu’il doit remettre d’ici à la fin du mois de janvier. Il lui revient ainsi « de réunir l’ensemble des partenaires et de leur faire un certain nombre de propositions » a déclaré le secrétaire d’État à l’issue d’une réunion à l’Elysée avec les constructeurs automobiles et leurs sous-traitants. « Nous avons à réfléchir sur le fond à l’organisation de la filière automobile en France, à sa structure, aux choix stratégiques que nous avons à faire en matière d’investissements, en matière d’accompagnement de la sous-traitance automobile et en matière de positionnement sur les grands programmes de recherche et développement du véhicule du futur » a-t-il ajouté.
Nicolas Sarkozy réunira alors fin janvier l’ensemble des constructeurs et des sous-traitants pour leur faire part d’un certain nombre de mesures. Parmi elles :
– la possibilité laissée aux constructeurs de se financer plus facilement sur le marché pour leurs investissements ainsi que la création d’éventuelles nouvelles aides (sous forme de prêts ou de garanties) à élaborer en accord avec la Commission européenne. Sauf qu’en contrepartie l’Élysée exige « un engagement fort à ne pas délocaliser ».
– quant au plan de relance de l’économie, il prévoit une prime à la casse de 1000 euros pour les véhicules de plus de dix ans en échange de l’achat d’une voiture neuve et peu polluante. Il prévoit aussi, rappelons-le, un soutien aux filiales bancaires des deux constructeurs automobiles français et la mise en place d’un fonds d’investissement de 300 millions d’euros, financé par les grands acteurs de la filière et qui devrait être opérationnel avant la fin janvier 2009.
D’ici là une bonne nouvelle qui, elle, est certaine : le gazole est passé sous la barre de 1 euro le litre. Quant au litre de super, il se situe tout juste au-dessus de 1 euro le litre (1,0835…) contre 1,4971 euro à fin juin 2008.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter