Lille prend une mesure radicale pour réduire la pollution en ville

Publié le par

La métropole lilloise a décidé de faire lever le pied à ses usagers en passant presque toutes ses routes de 50 à 30 km/h. Une volonté qui vise à renforcer la sécurité mais fait grincer quelques dents.

Vigilance ! Lille se montre plus sévère en matière de limitation de vitesse, abaissant presque tous ses axes à 30 km/h.
Vigilance ! Lille se montre plus sévère en matière de limitation de vitesse, abaissant presque tous ses axes à 30 km/h.

Si vous passez par la capitale des Hauts-de-France, préparez-vous à lâcher la pédale d’accélération : la mairie de Lille vient en effet d’annoncer qu’elle abaissait la vitesse en ville de 50 à 30 km/h. Une mesure qui sera mise en place de manière progressive. Des panneaux et des marquages au sol ont été installés depuis le 19 août et le seront jusqu’au 31 octobre prochain. Néanmoins, les axes routiers permettant de rentrer et sortir de l’agglomération ainsi que les boulevards ne se verront pas concernés par ce changement. Actuellement, 44 % des voies de circulation lilloises sont limitées à 30 km/h mais le fief de Martine Aubry prévoit de faire évoluer ce chiffre à 88 % d’ici cet automne.

Sécurité et baisse de la pollution invoquées

Afin de justifier cette décision, plusieurs arguments ont été avancés. D’abord, une sécurité accrue pour les piétons et une volonté d’endiguer le nombre d’accidents. Il faut dire qu’entre 50 et 30 km/h, le temps de freinage est réduit de moitié, ce qui peut épargner bien des vies. La diminution des nuisances sonores et de la pollution fait également partie des avantages devant découler de cette nouvelle restriction. Enfin, l’obligation de rouler à 20 km/h de moins pourrait inciter les habitants de Lille à se tourner vers des transports plus écolos, comme le vélo. Au-delà de tous ces bénéfices, certains redoutent que la mesure n’engendre aussi des inconvénients, tels que des embouteillages. Et donc des émissions de CO2 plus importantes, ce qui s’avérerait contre-productif.

Mots clefs associés à cet article : Sécurité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter