Lille Métropole Habitat renouvelle son partenariat avec Zenpark

Publié le par

L’opérateur de parkings partagés vient de remporter l’appel d’offres lancé par le bailleur social de référence dans la métropole lilloise (LMH) pour l’exploitation des places de stationnement vides dans les parkings privés. Ce n’est cependant pas une première...

Le service Zenpark Pro Share permet à LMH de visualiser à tout moment la performance de ses parkings. © Zenpark
Le service Zenpark Pro Share permet à LMH de visualiser à tout moment la performance de ses parkings. © Zenpark

En 2016, Lille Métropole Habitat avait émis un appel d’offres en marché public afin de trouver le prestataire qui se chargerait de rentabiliser les places de stationnement vacantes dans son parc immobilier. Une démarche reprise par bon nombre de bailleurs en France, et une initiative qui a surtout abouti à la collaboration entre LMH et l’entreprise créée en 2013, Zenpark.

La société de William Rosenfeld ayant su « combiner performance commerciale, satisfaction du partenaire, de la collectivité, et satisfaction des résidents », selon les mots d’Amélie Debrabandère, directrice générale de Lille Métropole Habitat, il semblait donc logique que LMH lui réitère sa confiance pour cinq années supplémentaires. L’offre Zenpark Pro Share se poursuivra donc jusqu’en 2026. Il faut dire que celle-ci permet de générer des revenus additionnels pour les propriétaires, qu’ils s’agissent de bailleurs sociaux, d’hôtels ou de foncières immobilières, en partageant à tous les automobilistes et deux-roues leurs places de parkings libres. L’installation de ce service, sa maintenance ainsi que le support client sont aussi pris en charge à 100% par Zenpark, n’engendrant donc aucun frais annexes ou modification du système d’accès au parking.

Gains et simplicité d’utilisation

Afin d’optimiser les revenus générés par son offre de stationnement partagé, Zenpark a également proposé à Lille Métropole Habitat d’associer des offres de stationnement de courtes et moyennes durées avec une offre de location mensuelle. Un choix payant puisque LMH qui a pu générer jusqu’à 240 € TTC par place et par mois, soit un chiffre d’affaires 5 fois plus élevé que si ces places avaient été simplement louées en location mensuelle classique. De plus, les utilisateurs de Zenpark optant généralement pour une durée moyenne de stationnement de 2,2 jours, les allers et venues des locataires se révèlent moins fréquents et donc moins dérangeants pour les résidents. Enfin, le service Zenpark Pro Share permet à LMH de visualiser à tout moment la performance de ses parkings à travers une interface de suivi mis à jour en temps réel. Un tableau de bord qui facilite la gestion des places de parking et permet d’établir un bilan de satisfaction plus que positif. Celui-ci se traduira d’ailleurs, avant fin 2020, par l’intégration de 35 parkings supplémentaires dans le réseau Zenpark soit près de 500 places réparties dans la métropole lilloise.

Mots clefs associés à cet article : Parking, Location de courte durée (LCD), Stationnement , Mobilités

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter