Lexus dévoile son nouveau concept car LF-Z Electrified

Publié le par

Le constructeur automobile de luxe japonais vient de nous présenter son dernier concept car en date : le LF-Z Electrified. Un véhicule 100 % électrique de presque 5 mètres de long qui entend préfigurer la prochaine génération de modèles de la marque.

Le concept car LF-Z Electrified illustre les projets d’avenir de Lexus. © Lexus
Le concept car LF-Z Electrified illustre les projets d’avenir de Lexus. © Lexus

Lexus s’engage à atteindre la neutralité carbone sur l’ensemble du cycle de vie de ses produits d’ici 2050. Par conséquent, d’ici 2025, le constructeur envisage d’introduire dans sa gamme 20 modèles (totalement nouveaux ou profondément remaniés), dont 10 se verront dotés de motorisations électrifiées – 100 % électriques, hybrides rechargeables ou hybrides « auto-rechargeables ». Il faut dire qu’avec le lancement en 2005 du Lexus RX 400h, la marque s’est inscrite comme la pionnière sur le segment des voitures hybrides premium. De ce fait, elle entend continuer à défendre une vision durable et innovante de la mobilité. Dans cet optique, le concept car LF-Z Electrified illustre les projets d’avenir de Lexus en donnant un aperçu du style, des technologies et de l’expérience de conduite que le constructeur souhaite proposer à l’horizon 2025.

La signature du futur

Le design du LF-Z Electrified s’appuie sur un profil assez caractéristique des concept cars électriques, à savoir une proue dotée d’un nez affiné et une poupe relevée. Les roues, dont le diamètre des jantes semble monter le véhicule sur échasses, se retrouvent « poussées vers les coins du véhicule, aidant à abaisser le centre de gravité et créant une posture large », indique Lexus dans son communiqué. Le fin bandeau horizontal de feux arrière arbore, lui, un nouveau logo Lexus pour symboliser la modernisation stylistique de la marque. Quant à son gabarit, il en impose puisque le LF-Z Electrified mesure 4,88 m de long, possède un empattement 2,95 m et affiche 2,1 tonnes sur la balance !

Quand on ouvre la portière, l’habitacle apparaît comme un espace ouvert et minimaliste avec ses surfaces vitrées courant du pare-brise jusqu’à la lunette arrière ainsi que son toit panoramique en verre électrochrome, pouvant être opacifié si nécessaire. Adoptant la philosophie « Tazuna », qui se veut centrée sur l’humain, l’intérieur se veut fonctionnel grâce à une planche de bord large et positionnée relativement bas par rapport aux passagers. De même, la communication entre tous les occupants s’avère garantie par un panneau tactile au centre du toit tandis que les sièges arrière bénéficient d’une fonction massage, privilège rare et jusqu’alors réservé aux seuls passagers avant.

Connecté avec la réalité de demain

Au rayon des innovations, le concept car de Lexus n’a pas à envier la concurrence. Si sa clé numérique permet au LF-Z Electrified de lorgner du côté des fournisseurs de services comme le covoiturage – qui pourront commander le verrouillage et le déverrouillage des portes à distance avec un smartphone –, le système E-Latch des portières séduira les amateurs de gadgets high-tech. Ainsi, lorsque la personne dotée de la clé numérique s’approchera de la voiture, la poignée escamotée dans la carrosserie se déploiera automatiquement, à l’image d’une trappe d’insertion dans un lecteur CD. Grâce à ses capteurs, cette technologie aide aussi à surveiller les environs de la voiture et, le cas échéant, à avertir de l’approche d’un cycliste par exemple.

Mais ce n’est pas tout ! Le LF-Z Electrified fait également appel à l’intelligence artificielle pour dialoguer avec le conducteur et ainsi emmagasiner ses préférences personnelles et ses habitudes en vue de lui délivrer, ensuite, des suggestions utiles sur les choix d’itinéraires. Une communication vocale qui doit contribuer à la tranquillité d’esprit du chauffeur, tout comme l’affichage tête haute en réalité augmentée et les principales commandes rassemblées autour du volant. « Cette disposition indique la direction que prendra le style intérieur de la prochaine génération de Lexus, avec un champ de vision avant augmenté et une instrumentation disposée de telle façon que le conducteur n’a pas à détourner le regard de la route », fait d’ailleurs savoir la marque.

600 km d’autonomie

Du côté des performances, enfin, le LF-Z Electrified se distingue par une transmission intégrale Direct 4 « sophistiquée », développée sur une plate-forme dédiée. Sa batterie lithium-ion, elle, projette une capacité de 90 kWh et une autonomie de 600 km tout de même (cycle WLTP). Quant au montage à l’arrière du moteur électrique, il participe à « un comportement routier dynamique » avance le constructeur. Et ce bien que la vitesse maximale du véhicule ne dépasse pas 200 km/h, sûrement à cause de sa surcharge pondérale (2,1 tonnes, on le rappelle…).

« À partir de deux nouveaux modèles qui seront lancés cette année 2021, nous continuerons à développer des produits innovants qui ajouteront de la couleur aux multiples modes de vie de nos clients » proclame avec assurance Koji Sato, président et chef de la marque Lexus International. Une ambition soutenue par l’ouverture prochaine par Lexus d’un nouveau centre technologique et commercial à Shimoyama, dans la préfecture d’Aichi, au Japon, en mars 2024.

Mots clefs associés à cet article : Lexus, Véhicule électrique, Intelligence artificielle, concept car , clés "mains libres"

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter