Les ventes de véhicules 100 % électriques chutent brusquement

Publié le par

Moins 16 % ! C’est la chute subie par le marché du véhicule électrique en novembre dernier. Un résultat qui n’a, à ce stade, que peu de répercussions sur la performance globale de ce segment, puisqu’il affiche une progression de 30 % sur les onze mois de l’année.

Les ventes de véhicules 100 % électriques chutent brusquement

En novembre, 3 807 véhicules légers électriques ont été immatriculés, soit une baisse de 16 % par rapport à novembre 2018. Pour l’Avere-France, le recul du marché du véhicule particulier électrique (– 10 %) semble s’expliquer par plusieurs facteurs : le lancement de trois services d’auto-partage électrique à Paris sur les derniers mois de 2018, un effet d’attente pour les nouveaux modèles prévus au premier semestre 2020 et une baisse du nombre de jours ouvrés. Un phénomène qui pénalise à la marge la hausse observée depuis le début de l’année. Car, avec 45 431 immatriculations enregistrées, le marché continue de progresser et enregistre un bond de 30 % sur la période. «  Nous sommes cependant préoccupés par l’évolution des immatriculations de véhicules utilitaires, qui ne progressent que de 2 % depuis le début de l’année, et plus globalement par le ralentissement qui se fait sentir hors Europe. Alors que la loi d’orientation des mobilités (LOM) fixe des objectifs de verdissement des flottes, assurons-nous que les moyens, notamment les dispositifs de soutien, soient bien mis en face pour les atteindre » commente Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France.

L’hybride rechargeable en meilleure santé

Le segment de l’hybride rechargeable est de son côté en forte progression sur le mois de novembre avec 2 337 immatriculations recensées, soit une hausse de 80 %. La Porsche Cayenne prend la première place du segment grâce à 246 unités mises à la route. Bien que ses immatriculations aient baissé de 30 %, le Mitsubishi Outlander arrive en deuxième position. Il est suivi de la BMW Série 2, de la Mini Countryman et de la Volkswagen Golf.

Depuis le début de l’année 2019, le segment de l’hybride rechargeable comptabilise 16 145 nouvelles immatriculations, soit une hausse de 31 % par rapport à la
même période en 2018.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Marché France, Véhicule hybride rechargeable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER