Les ventes de VUL patinent en Europe

Publié le par

Alors qu’il s’agit habituellement d’un marché très dynamique, les véhicules utilitaires légers ne cessent de voir leurs ventes régresser depuis le 1er janvier 2020, selon l’ACEA.

Les ventes de véhicules utilitaires légers sont en déclin depuis début janvier. (© Fiat Professional)
Les ventes de véhicules utilitaires légers sont en déclin depuis début janvier. (© Fiat Professional)

Les professionnels européens semblent bouder les véhicules utilitaires légers. Selon les dernières données publiées par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), les ventes de VUL de moins de 3,5 t sont en berne. Régressant de 4 % par rapport à février 2019, elles pointent actuellement à 130 366 véhicules.

Les principaux marchés pour ce type de véhicules sont en baisse. L’Allemagne enregistre une chute de 3,8 % de ses ventes, l’Espagne de 5,9 %, et l’Italie de 6,2 %. La France, elle, fait figure d’exception avec des transactions… en hausse de 3 % par rapport à l’année dernière.

Plus globalement, depuis le début de l’année, la demande en fourgonnettes, fourgons compacts et grands fourgons a reculé de 7,1 % au sein de l’Union européenne, comparé à la même période en 2019. Seuls 256 317 véhicules ont été immatriculés, contre 275 988 un an auparavant.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Marché VUL, Marché Europe, Livraisons, Utilitaire, ACEA

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter