Les ventes de VE au beau fixe au printemps

Publié le par

Avec 21 690 véhicules électriques et PHEV immatriculés en avril 2021 ont fait un bon de popularité de + 122 % par rapport à avril 2020 – impacté, en nombre de ventes, par le premier confinement. Ce qui porte à 12 % la part de marché des VE, soit un tout petit peu moins que le mois de mars dernier.

Au total, les ventes de véhicules électrifiés se sont donc élevées à 21~690 unités en avril 2021 (+~1~143) et 86~461 mises en circulation depuis janvier 2021 (+~122~%). © Zeplug
Au total, les ventes de véhicules électrifiés se sont donc élevées à 21~690 unités en avril 2021 (+~1~143) et 86~461 mises en circulation depuis janvier 2021 (+~122~%). © Zeplug

« En avril 2021, les véhicules électriques et hybrides rechargeables se sont octroyés 12 % de parts de marché : c’est le sixième mois consécutif où les modèles électrifiés rechargeables représentent plus de 10 % des immatriculations » se félicite Cécile Goubet, déléguée générale de l’Avere-France. Il faut dire que la reprise progressive du marché et les aides fiscales allouées pour la conversion énergétique du parc automobile français portent les immatriculations de véhicules électrifiés à des sommets jusqu’alors jamais atteint.

On observe ainsi que, selon les chiffres de l’Avere communiqué ce 11 mai pour le mois d’avril 2021, les VP et VU électriques ont connu une hausse de 691 %, s’établissant à 10 418 unités. Depuis le mois de janvier, l’augmentation est plus contenue mais demeure toutefois appréciable avec 43 727 mises à la routes recensées (+ 51 %).

Ce n’est cependant rien en comparaison avec des ventes de VP et VU à motorisations hybrides rechargeables qui, elles, opèrent un sursaut inédit de + 2 534 % en avril 2021 par rapport à la même période de 2020 (avec 11 272 unités). Sur les cinq premiers mois de l’année, la croissance baisse à trois chiffres (+ 330 %) et passe même derrière les véhicule 100 % électriques en termes de volume (avec 42 734). Ces derniers étant toutefois les préférés des flottes (plus de 75 % d’acheteurs contre 24 % de particuliers), nul doute que leur cote remontera prochainement.

Au total, les ventes de véhicules électrifiés se sont donc élevées à 21 690 unités en avril 2021 (+ 1 143) et 86 461 mises en circulation depuis janvier 2021 (+ 122 %). De beaux résultats auxquels s’ajoutent les immatriculations de deux-roues branchés, eux aussi particulièrement en forme avec 3 412 ventes sur les mois de mars et avril 2021 (soit + 268 % par rapport à la même période de 2020). Pour autant, cette dynamique, due à l’appétence du consommateur pour l’électrique, ne se maintiendra sous de telles latitudes que grâce au «  maintien des aides à l’achat et des dispositifs d’aides à la recharge [qui] fera toute la différence, dans cette période de transition  », souligne Cécile Goubet. Tout comme le maillage d’infrastructures de recharge pour faciliter l’adoption de ce segment électrifié. Or, au 1er mai 2021, celui-ci ne comptait que 33 363 points de recharge ouverts au public sur le territoire français.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Immatriculations, Marché VP, Marché VUL, Marché France, Véhicule neuf (VN), Véhicule hybride rechargeable, Avere-France

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter