Les utilitaires électrifiés de Ford sont (presque) prêts

Publié le par

Ford vient de lever le voile sur son Transit électrique, dont la commercialisation est prévue pour 2021. En attendant, le constructeur américain lancera, d’ici à la fin de l’année, une version hybride rechargeable de ses Transit Custom et Tourneo Custom.

Les utilitaires électrifiés de Ford sont (presque) prêts

Après avoir commencé à électrifier sa gamme de véhicules particuliers, Ford s’attaque désormais à ses utilitaires. Comme nombre de ses concurrents – qui ont pris un peu d’avance –, le constructeur américain est conscient que les professionnels vont être de plus en plus touchés par les restrictions de circulation imposées par les pouvoirs publics autour et à l’intérieur des grandes villes.

« L’électrification de la gamme d’utilitaires est une solution adaptée aux besoins des professionnels et des entreprises, qui cherchent à réduire leur coûts d’utilisation mais aussi à garantir leur accès aux centres-ville » a indiqué Hans Schep, directeur des véhicules utilitaires chez Ford Europe, lors de l’événement annuel « Go Further » organisé par la marque début avril.

À l’occasion de ce rassemblement, renommé pour l’occasion « Go Electric », la marque a dévoilé le prototype du futur Transit 100 % électrique. Produit à partir de 2021, il sera décliné en plusieurs carrosseries. Ford, qui produit déjà un grand utilitaire électrique pour le compte des services postaux allemands, ne précise cependant pas les caractéristiques techniques de son futur véhicule.

Des utilitaires hybrides rechargeables pour patienter

Avant de se lancer dans les véhicules utilitaires 100 % électriques, Ford prévoit de commercialiser une version hybride rechargeable du Transit Custom. Révélé au Salon de Hanovre, le véhicule est équipé de batteries, d’un moteur électrique et d’un bloc 1.0 l EcoBoost faisant office de prolongateur d’autonomie.

En parallèle, Ford annonce la commercialisation, d’ici à la fin de l’année 2019, du Tourneo Custom PhEV. Là encore, ce véhicule fait appel à un moteur électrique et à un moteur thermique faisant office de générateur permettant de recharger les batteries lithium-ion de 13,6 kWh. « Chargées à 100 %, ces batteries ont une autonomie de 50 kilomètres », mais le véhicule « peut parcourir près de 500 kilomètres » grâce au renfort du bloc thermique, précise le constructeur. La marque estime sa consommation moyenne à 3,3 l/100 km et ses émissions de CO2 autour de 75 g/km. De quoi échapper au malus écologique.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, Véhicule hybride rechargeable, Utilitaire

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter