Les trottinettes vont bientôt faire leur entrée dans le Code de la route

Publié le par

Interrogée à l’Assemblée nationale ce mardi sur le cadre légal régissant les nouvelles formes de mobilités, la ministre des Transports, Élisabeth Borne, a indiqué que le Code de la route allait évoluer pour introduire une nouvelle catégorie de véhicules, englobant notamment les trottinettes.

Les trottinettes électriques vont être bannies des trottoirs. (image d'illustration)
Les trottinettes électriques vont être bannies des trottoirs. (image d'illustration)

Les micro-mobilités se développement à un rythme plus soutenu que le cadre légal encadrant leur utilisation. Ce qui génère parfois des incompréhensions et des tensions liées au partage de l’espace urbain entre piétons et adaptes des gyropodes et autres trottinettes électriques.

"Les nouveaux engins de déplacement électrique personnel font partie de ces nouvelles solutions mais une innovation n’est positive que si elle se développe dans un cadre adapté, permettant qu’elle bénéficie à tous. Il en va de la sécurité tant des piétons que des utilisateurs", a indiqué Élisabeth Borne, interrogée par des députés. "Nous ne pouvons pas laisser des engins circulant à 20 ou 30 km/h mettre en risque la sécurité des piétons sur les trottoirs", a précisé la ministre des Transports.

Élisabeth Borne a annoncé la création prochaine "d’une nouvelle catégorie de véhicules dans le Code de la route, dédiée à tous ces engins qui pourront circuler sur les pistes, les bandes cyclages mais pas sur les trottoirs". "Nous donnerons un cadre aux services de free floating", a également indiqué la ministre.

Mots clefs associés à cet article : Codes, Assemblée Nationale, Micro-mobilité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER