Les prix aux péages bientôt calculés en fonction des émissions de CO2 ?

Publié le par

L’idée, qui a émergé au sein de l’Union européenne en 2017, vient d’être adoptée par les députés européens.

Cette nouvelle réglementation pourrait être appliquée dès 2021 pour les poids lourds, en 2026 pour les véhicules de tourisme et les motos.
Cette nouvelle réglementation pourrait être appliquée dès 2021 pour les poids lourds, en 2026 pour les véhicules de tourisme et les motos.

D’ici à quelques années, la fixation des tarifs des péage ne dépendrait plus uniquement des concessionnaires autoroutiers et des Gouvernements locaux. Le principe de pollueur-payeur pourrait en effet prévaloir.

Les députés européens ont adopté récemment le rapport sur la révision de la directive Euro-redevance routière. Celui-ci propose de moduler les tarifs aux péages selon le niveau d’émission de CO2. Dans les faits, les véhicules polluants, notamment ceux à moteurs Diesel, seraient davantage taxés. À l’inverse, les véhicules électriques et plus globalement ceux à zéro émission verraient les tarifs des autoroutes diminuer de moitié.

Pour les eurodéputés, ce vote « marque un tournant dans la politique européenne des transports pour aller vers une tarification des infrastructures plus juste et plus durable ». Il « traduit en acte les engagements climatiques afin de mieux prendre en compte l’impact environnemental et sociétal du trafic routier. »

Si elle est approuvée, cette nouvelle réglementation pourrait être appliquée dès 2021 pour les poids lourds et en 2026 pour les véhicules de tourisme et les motos. Le projet doit encore être adopté par le Conseil européen, puis validé par les États membres.

Mots clefs associés à cet article : CO2, Union européenne, Péages

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER