Les nouveaux Ford S-Max et Galaxy adoptent l’hybride

Publié le par

Le constructeur de Detroit passe la seconde sur le marché de l’hybride. Après son SUV XXL, le Ford Explorer, c’est désormais ses modèles S-Max et Galaxy, récemment mis à jour, que la marque dote de ce type de motorisation propre.

Ford a annoncé avoir investi 42 millions d'euros dans son usine de Valence, en Espagne, pour soutenir la stratégie d'électrification de l'entreprise. (© Ford)
Ford a annoncé avoir investi 42 millions d'euros dans son usine de Valence, en Espagne, pour soutenir la stratégie d'électrification de l'entreprise. (© Ford)

Renault, Fiat, Suzuki… Et maintenant Ford ! La nouvelle année 2020 s’avère décidément marquée par un revirement des constructeurs automobiles au sujet des énergies fossiles – à quelques exceptions près comme Volkswagen, qui a réintroduit au catalogue une version thermique de sa up ! Il faut dire que les nouvelles dispositions fiscales entrées en vigueur en début de mois favorisent les véhicules à faibles émissions, forçant les acteurs du secteur automobile à s’adapter.

Par conséquent, Ford a fait comme la plupart de ses concurrents, à savoir décliner sa gamme en version hybride – une technologie moins lourde à mettre en place que l’électrique. Les nouveaux Ford S-Max et Galaxy, dévoilés en octobre dernier, sont donc les heureux élus. Ils embarqueront à leur bord la même architecture d’hybridation que l’actuel Kuga Hybrid, combinaison d’un bloc essence 2.5 l avec un moteur électrique et une batterie lithium-ion.

Pas de commercialisation avant 2021

Ces moutures hybrides, véritables premières sur le segment des véhicules familiaux à sept places, seront produites dans l’usine espagnole de Valence, d’où sort déjà d’ailleurs le Kuga Plug-in Hybrid. Par la suite, elles devraient arriver en boutique début 2021, annonce Ford. Le constructeur stipule également dans un communiqué que les S-Max et Galaxy hybrides se verront équipés du système de récupération d’énergie au freinage afin de réutiliser jusqu’à 90 % de l’énergie habituellement perdue.

À voir si ces déclinaisons moins gourmandes en carburant feront les mêmes scores de vente que leurs précédents thermiques, respectivement écoulés à 125 000 et 69 000 exemplaires en Europe.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Monospace, Véhicule hybride, Mobilité durable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER