Les livraisons « écolo » plébiscitées

Publié le par

Selon une enquête réalisée par Ford auprès de 1 000 personnes résidant au Royaume-Uni et en Allemagne, les ménages sont très attentifs à l’impact que peut engendrer le mode de livraison de leurs achats sur l’environnement.

©Ford
©Ford

Si le coût d’achat d’un véhicule électrifié était souvent un frein pour les conducteurs, les chiffres montrent que la tendance s’est inversée ces trois dernières années. Les aides gouvernementales attrayantes, mais aussi la multiplication des modèles sur le marché, ont permis aux conducteurs de sauter le pas au profit de cette technologie. Et cet engouement pour les énergies vertueuses se répercute sur le mode de vie en général qui se veut davantage « écolo  ».

De ce fait, afin de mieux comprendre les attitudes des consommateurs à l’égard de l’électrification, Ford a réalisé une enquête en octobre 2020 auprès de 1 000 personnes résidant au Royaume-Uni et en Allemagne. Les conclusions démontrent que les ménages ne sont pas seulement attentifs à leur mobilité individuelle, mais aussi à l’impact que peut engendrer le mode de livraison de leurs achats sur l’environnement.

Patienter et payer

En effet, 58 % des acheteurs sondés au Royaume-Uni préféreraient que le service de livraison utilise un véhicule électrique. Un avis partagé à 54 % par les consommateurs allemands. Par ailleurs, tandis que 49 % des Britanniques seraient prêts à attendre plus longtemps pour des livraisons plus écologiques, seulement 38 % des Allemands y concéderaient. Enfin, les acheteurs prêts à payer plus cher pour des livraisons plus efficaces sur le plan énergétique sont moins nombreux : 28 % au Royaume-Uni et 21 % en Allemagne.

« Il est encourageant de constater que pour de nombreuses personnes, la manière dont elles se font livrer est une préoccupation majeure, commente Dave Petts, responsable des utilitaires électrifiés chez Ford Europe. Nous voulons aider les entreprises de livraison à réduire leur empreinte carbone grâce à nos utilitaires hybrides et sans émission, y compris le futur E-Transit 100 % électrique ».

À ce jour, plus de 32 millions de fourgons utilitaires parcourent les routes européennes.
Dans le cadre de son investissement de plus de 11,5 milliards de dollars en faveur de l’électrification de sa gamme de véhicules, Ford a déjà commencé à introduire des versions électrifiées de ses utilitaires les plus prisées par les entreprises en Europe à l’instar du Transit Custom de Ford hybride rechargeable (PHEV) et le Ford E-Transit.

Mots clefs associés à cet article : Ford, Véhicule utilitaire léger (VUL), Livraisons

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter