Les flottes électriques récompensées aux Trophées de l’Avere France

Publié le par

La 8e édition des Trophées des territoires électromobiles a mis en avant les initiatives de transition énergétique des collectivités les plus exemplaires. Elisabeth Borne est revenue à cette occasion sur les mesures phares de la loi d’orientation des mobilités.

Elisabeth Borne, lors de la cérémonie des Trophées des Territoires électromobiles de l'AVERE France.
Elisabeth Borne, lors de la cérémonie des Trophées des Territoires électromobiles de l'AVERE France.

Mercredi 19 décembre, l’AVERE (l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) organisait la 8e édition de ses Trophées des territoires électromobiles au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Cinq lauréats ont été récompensés à cette occasion pour leurs actions exemplaires en matière d’investissement dans la mobilité durable et électrique :

  • Territoires de moins de 50 000 habitants : La ville d’Epernay pour sa flotte composée à 17% de véhicules à faibles émissions, la mise en place d’un service d’autopartage électrique et d’aides pour l’achat de Vélos à Assistance Electriques.
  • Territoires de 50 000 à 100 000 habitants : La communauté d’Agglomération de Sarreguemines Confluences pour ses initiatives en matière de mobilité électrique (22 bornes et plusieurs véhicules électriques, 80 bornes prévues à l’horizon 2022) et de mobilité hydrogène (flotte de 10 Kangoo ZE H2 alimentés par une station hydrogène qui produit sa propre énergie décarbonée).
  • Territoires de plus de 100 000 habitants : La communauté Ardenne Métropole pour son maillage de 149 bornes, sa flotte d’une trentaine de voitures électriques et son projet d’équipement d’une quarantaine d’utilitaires sans émissions.
  • Syndicats d’énergie : Le Syndicat Départemental d’Energies de l’Yonne pour son maillage de bornes et son service d’autopartage électrique
  • Prix spécial du jury : l’Eurométropole de Strasbourg pour ses diverses actions en faveur de la mobilité durable (zone à circulation restreinte, les 200 bornes prévues d’ici la fin 2019, ses 600 km de pistes cyclables).

La Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire chargée des Transports, Elisabeth Borne à clôturé la cérémonie par un discours qui a rappelé la volonté du gouvernement d’envoyer des signaux forts au développement des mobilités durables et de la mobilité électrique en particulier. La Ministre a notamment énoncé la baisse des coûts de raccordement et l’élargissement et la simplification du droit à la prise. Concernant les entreprises, l’exonération de la fiscalité sur la recharge au travail et la création d’une catégorie véhicule électrique pour les avantages en nature feront, entre autres, partie des mesures qui seront proposées au législateur.

Mots clefs associés à cet article : Electromobilité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER