Les flottes boostent la croissance de Peugeot

Publié le par

Pour la première fois, Peugeot prend très légèrement le pas sur Renault dans les flottes. La marque au lion affiche en France une part de marché VP B to B de 24,8 % sur 2018, contre 24,7 % pour son concurrent direct. Sur les deux dernières années, Peugeot a ainsi gagné près de 5 points de parts de marché auprès des entreprises.

Pour Peugeot, 2019 s’annonce comme une année de consolidation.
Pour Peugeot, 2019 s’annonce comme une année de consolidation.

Commentant ces résultats lors d’une conférence de presse, ce lundi 7 janvier, Guillaume Couzy, le directeur général de Peugeot France, estime que cette remontée est due «  au succès exceptionnel du 3008, qui prend la deuxième place du top 10 des ventes B to B, à 2 000 unités de la Clio alors que son prix est deux à trois fois supérieur ». La marque place au total quatre de ses modèles dans les meilleures ventes VP aux flottes. Dans l’ordre, il s’agit du 3008, de la 308, de la 208 et du 5008. « Un succès amené à perdurer grâce à trois lancements majeurs en 2019 avec l’arrivée du Rifter, du Partner et de la nouvelle 508 », prévient-il.

« L’électrique sera également un élément clé pour conquérir les entreprises dans les mois à venir, continue Guillaume Couzy. L’année 2019 sera une année de prises de commande, les livraisons arriveront en 2020. Mais déjà, la démarche entreprise structure notre montée en puissance sur l’électrique avec une notion de TCO à maîtriser, que ce soit pour le marché B to B ou celui des particuliers. L’objectif étant de démontrer que le coût d’utilisation d’un véhicule électrique ou hybride est équivalent à celui des thermiques. » Peugeot annonce l’arrivée de plusieurs nouveautés pour le dernier trimestre de l’année : la nouvelle 208 en 100 % électrique, ainsi que les 3008 et 508 (berline et SW) en plug-in hybrid.

Au global, le constructeur réalise une bonne année 2018 avec des immatriculations en hausse de 6,3 % à hauteur de 468 000 unités et une part de marché en croissance de 0,5 point. Mais il reste prudent face aux incertitudes du secteur. Pour Peugeot, 2019 s’annonce ainsi comme une année de consolidation. « Nous voulons tenir notre performance et ancrer la marque sur ses positions, autant sur le marché des particuliers que sur celui des entreprises », conclut Guillaume Couzy.

Mots clefs associés à cet article : Peugeot, Marché Flottes, Véhicule neuf (VN)

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER