Les Brilliance ne brilleront plus en Europe

Publié le par

Les véhicules chinois n’ont pas encore inondé le marché européen. Pour Brillance, l’une des premières marques de l’empire du Milieu, implantée notamment en Allemagne, c’est même un petit naufrage. Le constructeur a annoncé renoncer à exporter ses véhicules BS4 et BS6 sur le Vieux Continent.

JPEG - 1.7 Mo
Le chinois Brillance retire sa berline BS4 d’Europe.
En fait, des résultats commerciaux très décevants expliquent ce choix. De 2007 à 2009, ces modèles ont respectivement été écoulés à 181 et 46 exemplaires, bien moins que ce qu’espérait le constructeur. Ce dernier avait conclu en 2006 un accord avec l’importateur HSO sur l’envoi de plus de 150 000 unités en 5 ans. La Chine, premier producteur mondial d’automobiles, connaît donc des débuts chaotiques en Europe.

Mots clefs associés à cet article : Brillance, Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER