LeasePlan dresse le palmarès des pays européens les plus préparés aux véhicules électrifiés

Publié le par

Le loueur longue durée vient de publier la nouvelle édition de son étude portant sur « la préparation des pays européens à l’arrivée des véhicules électrifiés ».

Bien que séduite par le véhicule électrique, la France est pénalisée par son manque d'infrastructures de recharge.
Bien que séduite par le véhicule électrique, la France est pénalisée par son manque d'infrastructures de recharge.

LeasePlan dresse chaque année la liste des pays européens les plus aptes à passer durablement aux véhicules électrifiés (100 % électriques et hybrides rechargeables).
Afin de classer les vingt-deux pays étudiés, le loueur a retenu trois grands critères : la maturité de leur marché électrique, la maturité des infrastructures de rechargement et les incitations fiscales et gouvernementales existantes. Enfin, l’entreprise s’est appuyée sur son retour d’expérience sur ces marchés.

Sans surprise, dans la dernière mouture de son palmarès, ce sont essentiellement les pays du Nord de l’Europe qui se distinguent par leur capacité à adopter ce type de véhicules. Ainsi, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède et l’Autriche apparaissent comme « les pays les plus préparés à la révolution du véhicule électrique ». Assez logiquement, LeasePlan relève que « tous les pays ne progressent pas au même rythme », même si « pour la première fois tous les pays étudiés voient leur score s’améliorer par rapport à l’année précédente », signe que l’avènement du véhicule électrique est une réalité de moins en moins négligée.

La multinationale s’agace toutefois du « manque global d’action des décideurs politiques en matière de déploiement des infrastructures de rechargement (bornes ou super chargeurs, et de soutien à l’achat, à la mise à la route et à la circulation des véhicules électrifiés (bonus, subventions, exonérations fiscales…). »

Comment se situe la France ?

Dans son étude, LeasePlan situe la France à la douzième place du classement. Avec un score médiocre de 22 points, l’Hexagone prend la tête des pays les moins préparés à l’arrivée des véhicules électrifiés. Une position qui peut paraître surprenante alors qu’en 2018 quelque 39 162 véhicules électriques ont été immatriculés dans le pays (dont 17 000 unités en flottes).

D’après l’étude de LeasePlan, ce qui plombe la France et lui coûte plusieurs places c’est le manque de bornes de rechargement. Certes, le territoire national en compte 34 558 (dont 1 053 rapides) mais, rapporté au nombre d’habitants, ce nombre tombe à 0,5 borne pour 1 000 habitants. À titre de comparaison, la Norvège compte 23 848 bornes (dont 602 rapides), soit 4,5 bornes pour 1 000 habitants.

En outre, dans la catégorie des aides gouvernementales et autres incitations fiscales, la France perd aussi des points. Pour rappel, les automobilistes se convertissant à l’électrique ont droit à un bonus de 6 000 euros. Un montant plutôt généreux, comparé à celui d’autres pays européens. Mais il s’agit uniquement d’une aide à l’achat et non d’une aide à l’usage, contrairement à ce qui se pratique parfois en dehors de nos frontières.

Mots clefs associés à cet article : LeasePlan, Véhicule électrique, Marché Flottes, Marché Europe, Véhicule hybride rechargeable

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER