Le spectaculaire essor des scooters partagés !

Publié le par

Unu, spécialiste allemand des scooters électriques, vient de dévoiler son étude annuelle sur le marché des scooters partagés. Le nombre de scooters est passé de 66 000 à 104 000 unités, soit une croissance de 58 %.

DR / Troopy
DR / Troopy

Selon l’étude que vient de présenter Unu, depuis la fin de l’année 2019, le nombre de scooters partagés utilisés dans le monde a enregistré une très forte augmentation, passant de 66 000 à 104 000 (+ 58 %). Dans le même temps, le nombre d’utilisateurs a explosé, de 5 à près de 9 millions, majoritairement des hommes plutôt jeunes.
Si la crise sanitaire mondiale a sans nul doute accentué le rythme de la croissance, il s’agit bien d’une tendance de fond, comme le rappellent les chiffres de 2018 et 2017 (25 000 et 10 000 scooters partagés). En revanche, au niveau des marques, une concentration est constatée (28 fabricants de scooters, soit 6 de moins que fin 2019).

Dans le classement mondial, la France occupe la 7e place (sur 22 pays recensés), le marché étant porté par trois 3 villes, Paris, Bordeaux et Marseille. Paris fait valoir une flotte très conséquente, car la capitale française est à la 6e place du classement mondial.

D’une manière générale, si l’Asie et l’Amérique du Nord sont bien positionnées sur le marché, c’est en Europe que les villes sont les plus nombreuses à déployer ce service. Les experts d’Unu recensent 122 villes proposant cette prestation dans le monde, dont 104 en Europe ! La concurrence est forte et va s’intensifiant : 76 opérateurs, contre 54 fin 2019.

Les chiffres clés de l’étude 2020 d’Unu sur les scooters partagés (DR)

Mots clefs associés à cet article : Géolocalisation, Économie, Deux et trois roues, Solutions mobiles, Scooter

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter