Le plan de DPD Group à 200 millions d’euros pour accélérer le verdissement de sa flotte

Publié le par

La filiale du groupe La Poste, présentée comme le premier réseau de livraison de colis en Europe, vient de dévoiler sa nouvelle stratégie pour atteindre la neutralité carbone de ses livraisons dans 225 villes situées dans 20 pays européens.

DPD Group investit massivement dans les VUL 100 % électriques. (image d'illustration © DPDGroup)
DPD Group investit massivement dans les VUL 100 % électriques. (image d'illustration © DPDGroup)

DPD Group met le paquet pour réduire ses émissions de CO2. Détenue par GeoPost, holding du groupe La Poste, l’entreprise spécialisée dans la livraison de colis en point relais, consigne ou à domicile s’est engagée depuis plusieurs années à limiter l’impact carbone de ses activités. Parmi les nombreux axes d’amélioration identifiés figure la nécessaire et massive transition énergétique de la flotte de véhicules de livraison. Un chantier qui a démarré voilà plusieurs années déjà, en parallèle de la réorganisation de ses opérations de livraison du dernier kilomètre.

«  Nous accélérons aujourd’hui notre engagement pour la planète avec une réduction ambitieuse de notre empreinte écologique. À ce titre, DPD Group investira 200 millions d’euros d’ici à 2025, contribuant ainsi à une meilleure qualité de vie à travers l’Europe » a déclaré mardi 6 octobre dernier, lors d’une conférence de presse, Boris Winkelmann, le président-directeur général de GeoPost/DPD Group.

Nouvelles énergies, nouveaux véhicules

Dans le cadre de cet ambitieux plan d’investissement en faveur des solutions de livraison à faibles émissions, l’entreprise s’engage à déployer près de 7 000 véhicules « alternatifs » au cours des cinq prochaines années. « Les nouvelles flottes alternatives seront composées de divers véhicules en fonction du centre-ville (taille des rues par exemple), des besoins de livraison et des contraintes en termes de réglementation », fait savoir l’entreprise.

Dans ce volume sont compris des véhicules utilitaires 100 % électriques « comme les MAN e-TGE, le Volkswagen e-Crafter ou le Nissan e-NV200 », indique DPD Group. De plus petits véhicules électriques « de type Tripl, Paxter, etc. » sont aussi envisagés, tout comme le recours à des véhicules fonctionnant au gaz naturel (GNV) mais aussi « aux vélos, vélos-cargos, chariots et autres moyens de transport pour piétons ». Pour assurer le ravitaillement des véhicules zéro émission, il est également prévu le déploiement de 3 600 points de charge.

225 villes concernées dans 20 pays

« Notre objectif à long terme est de nous appuyer sur ce premier plan ambitieux de déploiement de solutions de livraison à zéro et faibles émissions dans les 225 plus grandes villes d’Europe afin de devenir totalement neutres en CO2 dans nos activités du dernier kilomètre d’ici aux vingt prochaines années », détaille encore Boris Winkelmann.

En France, pour les activités opérées par Chronopost et DPD Group, les villes concernées par ce plan à 200 millions d’euros sont : Aix-en-Provence, Ajaccio, Albi, Amiens, Angoulême, Annecy, Antibes, Argenteuil, Arras, Auxerre, Avignon, Bastia, Bayonne, Besançon, Biarritz, Blois, Bordeaux, Boulogne-Billancourt, Bourges, Brest, Brive-la-Gaillarde, Caen, Cannes, Chambéry, Chartres, Clermont-Ferrand, Dijon, Fréjus, Fresnes, Grenoble, La Roche-sur-Yon, Le Havre, Le Mans, Lens, Lille, Limoges, Lyon, Mâcon, Marseille, Metz, Montauban, Montpellier, Montreuil, Mulhouse, Nancy, Nanterre, Nantes, Narbonne, Nice, Nîmes, Niort, Orléans, Paris, Pau, Perpignan, Poitiers, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Denis, Saint-Étienne, Saint-Laurent-du-Var, Saintes, Sophia-Antipolis, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Tours, Trappes, Troyes, Valence, Valenciennes, Vannes et Villeurbanne.

À l’échelle européenne, outre la France, les efforts de DPD Group concerneront l’Allemagne, la Belgique, la Croatie, l’Espagne, l’Estonie, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suisse.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, Vélo, Electromobilité, Livraisons

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER