Le patron de Nissan, Hiroto Saikawa, démissionne

Publié le par

Le scandale aura eu raison de sa tête. Éclaboussé par une affaire de trop-perçu, le patron exécutif de Nissan et ancien protégé de Carlos Ghosn a annoncé qu’il quitterait ses fonctions le 16 septembre.

Hiroto Saikawa quittera ses fonctions au sein de Nissan le 16 septembre. © Nissan
Hiroto Saikawa quittera ses fonctions au sein de Nissan le 16 septembre. © Nissan

La nouvelle vient de tomber et confirme les rumeurs qui enflaient depuis quelques jours. Alors que le conseil d’administration du groupe Nissan – auquel assistaient les dirigeants de Renault et administrateurs de Nissan Jean-Dominique Senard et Thierry Bolloré – se tenait ce lundi après-midi à Tokyo, Hiroto Saikawa a remis sa démission. Celui qui occupait le poste de patron exécutif de la marque nipponne était en effet au cœur d’un barouf financier qui a durement terni son image.

La semaine dernière, Hiroto Saikawa avait en effet confessé avoir touché, du temps où Carlos Ghosn était encore en place, une prime indue empochée sous la forme d’un bonus égal à la plus-value découlant de la hausse de l’action Nissan. Cette dernière se serait élevée à 47 millions de yens (environ 400 000 euros). Une somme modique que le directeur général de 65 ans, tentant de faire amande honorable, se serait engagé à rembourser.

Trop tard pour se racheter ?

Hiroto Saikawa semblait cependant sur un siège éjectable bien avant que cette affaire n’éclate. Sa proximité d’autrefois avec l’ex-PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, Carlos Ghosn, aurait joué en sa défaveur, les actionnaires de Nissan réclamant en masse son départ. Si la démission de Hiroto Saikawa sera effective en date du 16 septembre, le nom de son successeur n’est, quant à lui, pas encore communiqué. De même, le groupe Nissan ne s’est pour l’heure pas encore exprimé sur ce sujet épineux.

Mots clefs associés à cet article : Nissan

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter