Le nouveau plan du groupe Hyundai pour devenir leader de l’hydrogène

Publié le par

Le conglomérat coréen vient de dévoiler un nouveau plan stratégique ayant pour but d’accroître la mobilité hydrogène dans le monde. En consacrant 6,5 milliards d’euros en recherche et développement dans ce domaine, la marque espère vendre, à l’horizon 2030, jusqu’à 500 000 véhicules par an équipés d’une pile à combustible.

Le nouveau plan du groupe Hyundai pour devenir leader de l'hydrogène

Depuis 2013, Hyundai Motors Group a fait du développement de la mobilité hydrogène dans le monde sa priorité. Mieux, le groupe coréen se donne les moyens de ses ambitions, comme en témoignent les récentes annonces de Chung Eui-sun., son vice-président.

Rassemblant les marques Hyundai et Kia, le groupe automobile vient en effet de présenter mi-décembre à Séoul son nouveau plan stratégique pour la décennie à venir.

Baptisé "FCEV Vision 2030" pour "Fuel Cell Electric Vehicle", cette feuille de route prévoit d’accroître fortement la production de piles à combustibles au cours des prochaines années. En consacrant 6,7 milliards d’euros à la tâche, Hyundai Motors Group entend produire, à l’horizon 2030, quelque 700 000 piles à combustible et vendre 500 000 véhicules équipés de cette technologie chaque année.

Pour y parvenir, le groupe compte s’appuyer sur son équipementier Hyundai Mobis (entité membre du conglomérat coréen) qui vient de lancer le chantier d’une nouvelle usine de fabrication de modules de piles à combustible. D’ici trois ans, ce nouveau site situé à 150 kilomètres de Séoul sera capable de produire 40 000 modules par an, soit 13 fois les volumes actuellement produits, selon nos confères du quotidien économique Les Échos .

"Nous allons élargir notre rôle au-delà du secteur des transports automobiles et jouer un rôle central dans la transition de la société mondiale vers l’énergie propre en contribuant à faire de l’hydrogène une source d’énergie économiquement viable. Nous sommes convaincus que l’hydrogène [va profondément modifier] le secteur des transports et deviendra un succès économique mondial de premier plan", a indiqué Chung Eui-sun, par ailleurs fils héritier du fondateur de Hyundai.

Concrètement, les piles à combustibles produites par le conglomérat coréen pourront être installées soit dans des automobiles soit dans d’autres types de véhicules comme les chariots élévateurs (un marché où est déjà présent Toyota) mais aussi, pourquoi pas, les bateaux. En outre, Hyundai et le groupe Volkswagen (via Audi) ont récemment conclu un partenariat comprenant des transferts de technologie notamment dans le domaine du véhicule à hydrogène.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Pile à combustible, Hydrogène

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER