Le nouveau Peugeot 2008 « multi-énergies » se dévoile

Publié le par

Peugeot lève le voile sur la nouvelle génération de son SUV compact, le 2008. Basée sur la plate-forme modulable CMP (Common Modular Platform), elle se veut multi-énergies, offrant au conducteur la liberté de choisir sa motorisation en fonction de ses besoins et usages. La commercialisation est attendue pour la fin de l’année.

La gamme se décline autour de quatre niveaux de finition : Active, Allure, GT Line et GT, toutes disponibles en versions 100 % électrique ou thermique.
La gamme se décline autour de quatre niveaux de finition : Active, Allure, GT Line et GT, toutes disponibles en versions 100 % électrique ou thermique.

Deuxième SUV le plus vendu de la marque au lion derrière le 3008 mais devant le 5008, troisième sur le marché flotte, le 2008 fait peau neuve et ambitionne d’« écrire une nouvelle page dans l’histoire des SUV Peugeot ».

Statutaire et identitaire, l’avant intègre désormais une calandre droite. Le pare-brise reculé donne l’effet d’un capot plus horizontal et d’un ensemble avec beaucoup de force. Le profil facetté, avec différentes lignes triangulaires, affiche un style nerveux et incisif. L’arrière est musclé avec une ceinture de caisse haute, des feux reliés par un bandeau noir et une double sortie d’échappement sur les motorisations PureTech 130 et 155. À l’intérieur, les couleurs et matières ont fait l’objet d’une attention particulière, mêlant matériaux nobles (Alcantara par exemple) et teintes originales (adamite, orange, bleu…). Enfin, sa longueur de 4,30 m et son empattement de 2,60 m lui confèrent un volume de coffre pouvant aller jusqu’à 434 litres.

JPEG - 28 Mo

L’ i-Cockpit passe à la 3D

Le 2008 recevra encore l’i-Cockpit. Il repose toujours sur les mêmes fondamentaux : un volant compact et un grand écran tactile HD qui pourra atteindre jusqu’à 10 pouces. À cela va venir s’ajouter selon les versions un combiné 3D tête haute pour un affichage des informations dans le champ de vision du conducteur à la manière d’un hologramme. « Les indications sont dynamiques et animées. Elles s’approchent de l’œil en fonction de leur degré d’importance ou d’urgence », précise Peugeot. Les smartphones pourront quant à eux s’intégrer à l’écran central grâce aux protocoles de connexion MirrorLink, Apple CarPlay et Android Auto. Les trajets seront optimisés avec la navigation 3D connectée TomTom Traffic.

JPEG - 22.3 Mo

Sous le capot

Comme pour son nouveau concurrent direct chez Volkswagen, le T-Cross, le 2008 proposera à son arrivée sur le marché une série complète d’équipements de sécurité. Anticipant la nouvelle réglementation européenne sur les Adas, il embarque l’aide au maintien actif de la position dans la voie, associé au Lane Positionning permettant de choisir sa position dans la voie, le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go en boîte automatique EAT8, le Park Assist, le freinage automatique d’urgence détectant les piétons et les cyclistes de jour comme de nuit, l’alerte active de franchissement involontaire de ligne, l’alerte d’attention conducteur, la reconnaissance étendue des panneaux, la surveillance active d’angle mort…

Du côté des motorisations, la marque au lion dote son SUV de trois propositions essence (PureTech 100 S&S BVM6, PureTech 130 S&S BVM6 ou EAT8 et PureTech 155 S&S EAT8 en finition GT) et deux diesel (BlueHDi 100 S&S BVM6 et BlueHDi 130 S&S EAT8). Respectant les toutes dernières normes Euro 6, elles disposent des dernières avancées technologiques et sont toutes équipées de Stop & Start, ainsi que d’un filtre à particules. Pour une conduite à la carte, il dispose selon les versions d’un sélecteur de mode de conduite : « Eco », « Normal » et « Sport ».

310 kilomètres d’autonomie pour la version 100% électrique

Sans changer de design, le 2008 sera aussi le premier SUV Peugeot à proposer une motorisation 100 % électrique avec un moteur d’une puissance de 100 kW (136 chevaux). Avec la batterie de 50 kWh garantie 8 ans ou 160 000 kilomètres, la marque promet une autonomie de 310 kilomètres selon la nouvelle norme WLTP et une habitabilité comparable à celle des versions thermiques par l’intégration dans le plancher. Deux modes de récupération d’énergie au freinage seront disponibles depuis le levier de vitesses : Drive (D), pour une conduite proche de celle d’un véhicule essence ou diesel, et Brake (B), pour des décélérations franches dès le lever de pied de la pédale d’accélérateur.

PNG - 846 ko

Du côté de la recharge, Peugeot annonce entre 5 heures et 7 heures et demie pour une charge complète avec une WallBox, 30 minutes pour récupérer 80 % de batterie avec les bornes publiques 100 kW. La charge différée sera programmable depuis l’écran de navigation ou depuis un smartphone avec l’application MyPeugeot, qui permettra également de lancer la charge à tout moment et de consulter le niveau de charge à distance. Dès le lancement, le service Easy-Charge sera proposé aux clients de la marque pour leur faciliter l’accès à différentes solutions de charge.

La gamme de ce nouveau 2008 se décline autour de quatre niveaux de finition : Active, Allure, GT Line et GT, toutes disponibles en versions 100 % électrique ou thermique. La commercialisation du SUV compact est prévue pour fin 2019. Les tarifs n’ont pas encore été communiqués.

Mots clefs associés à cet article : Peugeot, SUV, Véhicule électrique, PSA Peugeot Citroën, SUV citadin A0

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER