Le nouveau Lexus NX se veut ultra-branché !

Publié le par

Présenté officiellement le 12 juin, le nouveau NX s’inscrit comme un nouveau chapitre de l’histoire de Lexus puisqu’il est le premier hybride rechargeable de la marque. Sa commercialisation sur les marchés européens est, quant à elle, prévue pour le dernier trimestre 2021.

Porte-étendard de la nouvelle famille NX, « ce nouveau modèle contribuera à accélérer le déploiement de modèles électrifiés dans le cadre de la stratégie Lexus Electrified », espère le constructeur. © Lexus
Porte-étendard de la nouvelle famille NX, « ce nouveau modèle contribuera à accélérer le déploiement de modèles électrifiés dans le cadre de la stratégie Lexus Electrified », espère le constructeur. © Lexus

Depuis son lancement en 2014, le Lexus NX s’était vendu à plus de 170 000 exemplaires en Europe. Un joli succès qui appelait toutefois une remise au goût du jour. Par conséquent, le constructeur japonais a repensé son modèle en fonction des attentes environnementales actuelles, transformant ainsi son SUV compact essence en bolide PHEV.

Adoptant une structure profondément remaniée, car « 95 % des pièces du véhicule sont nouvelles », précise Lexus, le NX de deuxième génération base sa conception sur la philosophie Vital and Tech, qui entend combiner agilité dynamique et technologies avancées. Cette approche a permis d’introduire notamment un nouveau langage de design et une expérience de conduite connectée avec la Lexus Driving Signature. Des pilotes de course professionnels ont d’ailleurs été sollicités pour affiner les performances du véhicule, en particulier la direction et le freinage, lors d’essais sur piste fait même savoir Lexus.

Mettant l’accent sur l’aspect technique autant qu’esthétique, le nouveau NX – reposant sur la plateforme GA-K – bénéficie donc de proportions augmentées par rapport à son prédécesseur : plus 20 mm pour la longueur, plus 30 mm pour l’empattement, plus 20 mm pour la largeur et 5 mm supplémentaires en hauteur. Une posture puissante renforcée par une calandre s’évasant vers les ailes arrière. « Sa position plus verticale améliore également les performances de refroidissement », assure également Lexus. Enfin, le logo de la marque se voit remplacé par un lettrage au look plus épuré et donc plus moderne.

Cockpit de compét’

Cet éloge de la simplicité se retrouve aussi à l’intérieur du nouveau NX avec l’application du principe Tazuna pour la conception du poste de conduite. Décrivant le contrôle par un cavalier de son cheval à l’aide des rênes, cette notion déploie un tableau de bord « ergonomique et intuitif » centré sur la commodité. En témoigne l’affichage tête haute et la planche de bord esquissée de façon à dessiner une courbe allant de la porte conducteur à la console centrale. De plus, « la nouvelle plateforme introduit des services de pointe, y compris la navigation grâce au cloud via le module de communication de données de la voiture (DCM) » ou encore un nouvel assistant vocal Hey Lexus, avance la marque.

L’habitacle du nouveau NX, lui, souhaite faire penser à un salon luxueux et confortable grâce à l’utilisation intensive de matériaux destinés à absorber le bruit et les vibrations. Un système d’éclairage ambiant, de série selon la version, offre même un choix de 64 couleurs en fonction de l’humeur des occupants. Autres commandes de personnalisation possible : pour les conducteurs utilisant l’application Lexus Link, un certain nombre de fonctions, comme le préchauffage ou la climatisation de l’habitacle, pourront être effectuées à distance en prévision d’un voyage.

Plaisir de conduite… responsable

Mais la véritable révolution du Lexus NX de nouvelle génération, c’est sans conteste sa motorisation hybride rechargeable – la première au sein de la gamme, qui comptait tout de même quelques électrifiés. Porte-étendard de la nouvelle famille NX, « ce nouveau modèle contribuera à accélérer le déploiement de modèles électrifiés dans le cadre de la stratégie Lexus Electrified », espère le constructeur. Il faut dire que les performances affichées sont alléchantes puisque, dans sa version 450h+, le NX PHEV délivrerait une puissance de 306 ch avec des émissions de CO2 estimées à moins de 40 g/km (cycle mixte WLTP) et une consommation de carburant inférieure à 3 l/100 km.

Des résultats permis par un moteur essence 4 cylindres de 2,5 litres, couplé d’un moteur électrique à l’avant et d’un deuxième moteur électrique situé à l’arrière pour offrir une traction intégrale permanente, ainsi qu’une batterie lithium-ion de 18 kWh, « la plus forte capacité de sa catégorie », garantit Lexus. En mode 100 % électrique, celle-ci fournirait d’ailleurs une autonomie de 63 kilomètres et permettrait une conduite entièrement électrique jusqu’à 135 km/h. Et lorsque la batterie est épuisée, c’est un système hybride auto-rechargeable qui prendrait le relais, de sorte que « l’efficience du NX devrait être jusqu’à 20 % supérieure à celle des systèmes concurrents », argumente Lexus.

Une technologie dont l’intégration ne devrait cependant pas impacter les capacités pratiques du nouveau NX puisque le coffre pourra transporter un volume semblable à celui du modèle NX précédent. Coffre auquel s’ajoute un espace de 21 litres sous le plancher pour ranger les câbles de recharge. Pleine d’attraits, la deuxième génération du Lexus NX se fera toutefois attendre un peu puisqu’elle ne sera lancée sur les marchés européens qu’au dernier trimestre 2021.

Lexus n’a pas lésiné sur la sécurité

Le nouveau NX est le premier modèle de Lexus à intégrer la troisième génération du système de sécurité Lexus Safety System + (qui sera ensuite embarqué en série sur tous les nouveaux NX sur tous les marchés européens). Celui-ci inclue une amélioration du Pre-Collision System afin que les motos et certains objets (arbres, mobiliers urbains, etc.) sur la trajectoire de la voiture puissent être détectés. Il bénéficie également d’une nouvelle fonction qui identifie les risques de collision lorsque le véhicule tourne à un croisement. « Grâce à ces développements, le Pre-Collision System peut identifier et aider à éviter 36 % de scénarios d’accident en plus qu’auparavant. »

Le nouveau NX est également équipé du système d’ouverture de porte électronique e-latch qui remplace la poignée intérieure par un interrupteur placé à côté de l’accoudoir. Ce dernier étant relié au moniteur d’angle mort de la voiture, il détecte et avertit de la présence d’un véhicule ou cycliste qui s’approcherait par l’arrière par le déclenchement d’un voyant et d’une sonnerie annulant le déverrouillage de la portière.

Mots clefs associés à cet article : Lexus, SUV, Véhicule hybride rechargeable, SUV compact

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter