Le nouveau Kia Sorento dévoilé au Salon de Genève 2020

Publié le par

La quatrième génération du SUV sud-coréen fera sa première apparition mondiale lors du Salon International de l’Automobile de Genève 2020, qui aura lieu en Suisse du 5 au 15 mars.

Le nouveau Kia Sorento fera sa première apparition officielle à Genève dès le 3 mars 2020. © Kia Presse
Le nouveau Kia Sorento fera sa première apparition officielle à Genève dès le 3 mars 2020. © Kia Presse

La 90ème édition du Salon de Genève promet d’être riche en révélations. On savait déjà que les visiteurs auraient la primeur d’y rencontrer la dernière Hyundai i30 mais aussi un petit SUV urbain inédit que Toyota a teasé tout récemment. On découvre à présent que le groupe Kia Motors Corporation réserve lui aussi une surprise aux curieux qui auront fait le déplacement en Suisse début mars.

Lancé en 2002, le Kia Sorento aura droit à une quatrième génération après un restylage de sa troisième opéré en 2017, soit il y a déjà trois ans. La dernière version en date du grand SUV de Kia, dont plus de trois millions d’exemplaires ont été écoulés dans le monde, sera donc introduite officiellement auprès du public le mois prochain. Le constructeur sud-coréen a toutefois laissé fuiter quelques visuels du véhicule sur son site. Et ceux-ci prouvent que son design a été revu en profondeur, autant de l’intérieur que de l’extérieur.

Changement de look radical

Basé sur une nouvelle plateforme conçue pour les SUV compacts de Kia, le Sorento a pour objectif de « redynamiser les SUV de la marque », précise celle-ci dans un communiqué. Pour cela, Kia a doté ce nouveau modèle de toute une série d’innovations, « parmi lesquelles des systèmes d’aide à la conduite évolués et des équipements de connectivité et d’infodivertissement de pointe » assure le constructeur. Notamment grâce à de plus grands écrans, l’un digne d’une tablette de 10,25 pouces pour le multimédia, l’autre de 12,3 pouces pour l’instrumentation.

Mais c’est surtout la refonte de ses courbes, bien plus affûtées, qui interpelle. Alors que les designers de Kia ont apparemment « cherché à maintenir l’esthétique robuste des générations précédentes » en s’inspirant du concept d’« audace raffinée », le nouveau Sorento adopte un profil sculpté, des proportions étirées et moins massives rappelant son frère le Telluride ainsi qu’une silhouette géométrique le rendant très contemporain.

Sur sa face avant, toujours pourvue de la forme « nez de tigre » chère à Kia, la calandre et les feux se sont désormais rejoints. Cernés de chrome les feux en anneaux figurent les maillons d’une chaîne tandis qu’à l’arrière, les phares horizontaux cèdent la place à des barres lumineuses verticales. Le hayon, lui, se boursoufle alors qu’un aileron de requin, semblable à celui de la ProCeed, éclot sur le toit du Sorento.

Avènement de la propulsion hybride

Si, physiquement, le dernier-né des SUV de Kia n’a donc plus vraiment de secret, il conserve une part de mystère quant à sa motorisation et ses performances, encore inconnus. On apprend seulement que ce nouveau modèle inaugurera la propulsion hybride dans la gamme Sorento. À voir si cela sera suffisant pour faire baisser les émissions de CO2 de ce beau bébé et lui permettre d’échapper au malus écologique.

Mots clefs associés à cet article : Kia, SUV, Véhicule hybride, Salon de Genève 2020

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter