Le nombre de désignations de conducteurs a augmenté de 191 % en 2017

Publié le par

Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises sont dans l’obligation de désigner un conducteur auteur d’une infraction au volant d’un véhicule professionnel.

Les infractions routières commises à bord d’un véhicule professionnel ont chuté de 9,4 % en 2017.
Les infractions routières commises à bord d’un véhicule professionnel ont chuté de 9,4 % en 2017.

Le nombre de désignations d’un conducteur auteur d’une infraction au volant d’un véhicule professionnel est passé de 890 000 en 2016 à 2,59 millions en 2017, soit un bond de 191 %. Le taux de désignation est passé de 26 % à 78,2 % en 2017. Une réaction logique à l’obligation de désignation des collaborateurs auteurs d’une infraction routière mise en place le 1er janvier 2017.

Pour désigner leurs collaborateurs, les entreprises sont près de 65 % à passer par la plate-forme de l’Antai, qui propose un espace dédié aux professionnels, qu’ils aient moins de 10 ou plus de 1 000 véhicules. Face à la quasi-certitude d’être désignés par leurs entreprises, les collaborateurs sont donc plus prudents au volant. Les infractions routières commises à bord d’un véhicule professionnel ont chuté de 9,4 % en 2017.

Les accidents de la route : première cause de mortalité au travail

Outre cette loi, la Sécurité routière a lancé en 2016 un appel à la sécurité routière destiné aux entreprises. Comptant 22 entreprises signataires au départ, le mouvement recense aujourd’hui 864 adhérents, représentant 2,6 millions de collaborateurs (Assystem, Casino, Carrefour, EDF, Onet, Sanofi, Transdev, Valeo Air France, GRDF, Nexity…). Les entreprises répondant à cet appel s’engagent sur six facteurs responsables d’accidents : le téléphone, l’alcool, le non-port de la ceinture de sécurité, la vitesse, la fatigue et l’absence d’équipement sur un deux-roues.

La Sécurité routière organise aussi la deuxième édition des Journées de la sécurité routière au travail, qui se déroulera du 14 au 18 mai prochain. Les employeurs peuvent télécharger des kits personnalisables pour organiser des animations pendant ces journées. Il faut rappeler que les accidents de la circulation représentent la première cause de mortalité au travail en France. En 2016, 463 personnes ont perdu la vie sur la route à bord d’un véhicule professionnel.

Mots clefs associés à cet article : Sécurité routière

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER