Le marché flottes termine le mois d’octobre dans le rouge

Publié le par

Les livraisons de VN en flottes ont reculé de 3,5 % le mois dernier.(image d'illustration © Skoda)
Les livraisons de VN en flottes ont reculé de 3,5 % le mois dernier.(image d'illustration © Skoda)

L’embellie sur le marché flottes n’aurait été que de courte durée. Si en septembre, les mises à le routes de véhicules d’entreprise ont progressé de 9 %, le mois d’octobre affiche une toute autre tendance. La dernière parution du Baromètre des flottes édité par l’Arval Mobility Observatory fait état d’un recul de 3,5 % des immatriculations flottes au cours du mois d’octobre pour un total de 81 399 véhicules livrés (VP + VUL).

« C’est toutefois mieux que le marché automobile national qui, sur la même période, affiche un nouveau repli de 8,5 % (211 124 immatriculations VP + VUL), selon les données du CCFA », souligne l’Arval Mobility Observatory.

Les ventes de VP comme de VUL en berne

Le bilan sur l’année 2020 s’avère peu glorieux. Sur la période du 1er janvier au 31 octobre 2020, « le marché affiche un repli de 19,63 % (591 967 VP + VUL). Le retour du confinement en raison de la reprise forte de la Covid-19 en France, met fin aux espoirs des professionnels de refaire leur retard sur le dernier trimestre », souligne-t-on chez AMO.

Le cumul des immatriculations par type de véhicule indique que les ventes de véhicules particuliers comme de véhicules utilitaires légers n’ont pas été à la hauteur le mois dernier. Du côté des VP, la baisse est de 3,8 % à 50 238 unités. Chez les VUL, la décroissance est de 4,17 % à 31 161 immatriculations.

Quel mix énergétique ?

À noter que les commandes - et donc les immatriculations - de véhicules d’entreprise neufs concernent de plus en plus de modèles carburant aux énergies alternatives. Cette tendance est résumée ainsi par l’Arval Mobility Observatory : « Côté énergies, les mois se suivent et se ressemblent : les énergies alternatives font le plein de clients tandis que du côté des modèles thermiques, c’est toujours la crise avec l’essence qui boit la tasse ».

En détails, les véhicules hybrides sont de plus en plus nombreux en parc (+ 104,2 % en octobre, soit 8 116 unités). Même constat en ce qui concerne les hybrides rechargeables (+ 362,3 % à 4 018 unités) et les 100 % électriques (+ 51,5 % à 2 568 unités). Le Diesel régresse de 6,39 % à 55 569 unités et l’essence de 21,5 % à 14 944 unités.

Mots clefs associés à cet article : Statitistiques, Marché Flottes, Marché VP, Marché VUL, Marché France, Véhicule neuf (VN), Arval Mobility Observatory

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER