Le marché des flottes encore à l’agonie

Publié le par

La levée des mesures de confinement de la population mises en œuvre face à la pandémie de Covid-19 n’est pas synonyme de reprise poussive des immatriculations de véhicules d’entreprise.

Quelque 44 000 véhicules sont entrés en flottes au mois de mai. (image d'illustration © Seat)
Quelque 44 000 véhicules sont entrés en flottes au mois de mai. (image d'illustration © Seat)

Le baromètre de l’Arval Mobility Observatory est formel. Les mises à la route de véhicules d’entreprise ont repris au mois de mai. Très timidement. Selon les données publiées par l’organisme, le mois dernier, 44 058 véhicules (particuliers ou utilitaires légers) ont rejoint les parcs d’entreprise. Un volume en repli de 40,39 % par rapport à l’an dernier.

Ces « performances » sont toutefois meilleures qu’en avril puisque, au plus fort de la crise sanitaire du Covid-19, le marché des flottes décrochait de 84,39 %. Toujours est-il que les deux mois de confinement pèsent lourdement sur le marché flottes. Celui-est en baisse de 39,38 % (222 482 VP + VUL) depuis le début de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Statitistiques, Marché Flottes, Arval Mobility Observatory

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter