Le marché européen en perte de vitesse

Publié le par

Sur les huit premiers mois de l’année, les ventes de véhicules neufs ont régressé de 3,2 % note l’Association européenne des constructeurs automobiles.

Depuis le début de l'année, les immatriculations de véhicules neufs sont en chute libre.
Depuis le début de l'année, les immatriculations de véhicules neufs sont en chute libre.

Les immatriculations de voitures neuves semblent jouer au Yo-Yo. Mois après mois, les ventes de véhicules se montrent extrêmement fluctuantes par rapport à l’année dernière.

Dans ses dernières publications statistiques, l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) constate, par exemple, que la demande en voitures neuves a augmenté en juillet (+ 1,4 %) mais diminué en août (– 8,4 %).

>> À lire aussi : Marché français : pourquoi le recul des ventes au mois d’août n’est pas inquiétant

Au global, depuis le début de l’année, les immatriculations de véhicules neufs sont en chute libre. Avec 10,5 millions de véhicules lancés sur les routes européennes, l’association fait état d’un recul de 3,2 % des ventes par rapport aux huit premiers mois de l’année 2018.

Quels constructeurs décrochent le plus ?

Ce ralentissement du marché européen du véhicule neuf a bien sûr une incidence sur les constructeurs automobiles. Certains ressentant davantage les effets que d’autres.

Avec – 27,3 %, Nissan signe la plus forte baisse des ventes sur un an. Le constructeur japonais enregistre, fin août, un retard de près de 100 000 véhicules par rapport à 2018. Le lancement de la deuxième génération du SUV citadin Juke devrait permettre de limiter la chute dans les prochains mois, tout comme l’arrêt définitif de la commercialisation des modèles Infiniti en Europe.

De janvier à août, le groupe italo-américain FCA (Fiat-Chrysler Automobile) a lui aussi vu ses ventes décrocher (– 12,1 %), plombé notamment par les piètres performances de ses marques Alfa Romeo (– 45,9 % sur un an) et Fiat (– 12,3 %). Avec des ventes en recul de 14,1 % sur le marché européen depuis janvier, le constructeur japonais Honda accuse également le coup.

Mots clefs associés à cet article : Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER