Le marché européen du VUL tutoie ses niveaux de 2019

Publié le par

Selon les données de l’ACEA, en avril 2021, le marché européen des véhicules utilitaires légers (- de 3,5 t) a enregistré une croissance de 209,5% par rapport au même mois de référence de 2020. Plus important encore, il revient quasiment à son niveau de 2019.

DR / Peugeot
DR / Peugeot

Au mois d’avril 2021, le marché européen a donc enregistré 143185 immatriculations de VUL, en progression de 209,5%. La croissance est significative sur tous les principaux marchés, Italie, France, Espagne, même si elle n’est pas à trois chiffres en Allemagne.

Au cumul du premier quadrimestre 2021, les ventes de VUL dans l’Union européenne se sont établies à 562075 unités, en croissance de 45,9%. Tous les marchés porteurs sont au rendez-vous : Italie (+83,7%), France (+67,5%), Espagne (+47,9%) et Allemagne, à nouveau un peu en retrait (+16,5%).
Si on intègre le Royaume-Uni et la zone EFTA (Islande, Norvège, Suisse), le total européen passe à 712817 unités, en croissance de 49,7%.

Il est intéressant de constater que le marché du VUL se rapproche de son niveau de 2019, démontrant qu’il a bien mieux résisté à la crise que le marché du VPN. Seule l’Espagne reste encore vraiment dans le dur.

Le top 5 des marchés européens (EU + EFTA + UK) au 1er quadrimestre 2021

1/ France : 159660 immatriculations
2/ Royaume-Uni : 127796
3/ Allemagne : 90441
4/ Italie : 62672
5/ Espagne : 56415

Retrouvez toutes les datas de l’ACEA en un clic :

PDF - 380.3 ko

Mots clefs associés à cet article : Union européenne, Marché VUL, Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter