Le marché européen a (encore) régressé au mois de mars

Publié le par

Les ventes de véhicules particuliers ont encore reculé en Europe le mois dernier selon l’ACEA. Sur les trois premiers mois de l’année 2019, cette baisse atteint 3,3 %.

Coup de froid sur le marché VN en mars.
Coup de froid sur le marché VN en mars.

Le marché européen des véhicules particuliers cale. En mars, les immatriculations ont régressé de 3,9 % par rapport à l’année dernière. Alors que 1 792 880 véhicules neufs ont été mis à la route en mars 2018, seuls 1 722 442 l’ont été le mois dernier.

« La demande a diminué sur tous les principaux marchés de l’Union européenne », note l’Association européenne des constructeurs d’automobiles dans son baromètre mensuel. « L’Italie a enregistré la plus forte baisse en pourcentage (– 9,6 %), suivie de l’Espagne (– 4,3 %), du Royaume-Uni (– 3,4 %), de la France (– 2,3 %) et de l’Allemagne (– 0,5 %) », est-il relevé.

Au global, depuis le début de l’année, la demande de véhicules particuliers neufs s’est contractée de 3,3 % pour atteindre 4 032 881 unités.

Mots clefs associés à cet article : Marché Europe

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter