Le marché des flottes en excellente forme en cette fin 2019

Publié le par

Sauf effondrement de dernière minute en décembre, le marché du véhicule d’entreprise affichera bel et bien une nouvelle année record en 2019. En revanche, les premiers mois de 2020 risquent d’être beaucoup plus compliqués, en raison des incertitudes sur le calendrier d’application de la norme WLTP et de la hausse de la fiscalité qui en résultera.

Le marché des flottes en excellente forme en cette fin 2019

Depuis le début de l’année, 813 510 véhicules ont été immatriculés en flotte, soit une augmentation de 9 %, selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory. Cette forte progression est réalisée avec deux jours ouvrés de moins par rapport à 2018. C’est désormais le VP qui fait clairement la course en tête avec une progression de +11,9 % (487 791 unités), tandis que le VUL affiche une croissance de + 4,9 % (325 719 unités).

Pour le seul mois de novembre, les ventes aux entreprises sont en hausse de 8 %, à 76 976 unités. Cette activité soutenue s’appuie notamment sur les VP qui tirent désormais clairement le marché avec un bond mensuel de 15,8 % (47 690 immatriculations), tandis que les VUL marquent de nouveau le pas avec un repli de 2,7 % (29 286 unités).

Ces résultats records continuent de creuser l’écart avec le marché automobile national où 172 734 voitures particulières ont été immatriculées en novembre (+ 0,7 %). Le marché du VUL a de son côté baissé (- 6,2 %). Depuis le début de l’année, ce sont 2 003 088 de VP qui ont été vendues, soit une baisse de 0,3 % par rapport à l’an passé. Les VUL progressent toutefois de 4,1 %.

Mots clefs associés à cet article : Marché Flottes, Marché France

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter