Le marché automobile français décroche en mars

Publié le par

Les immatriculations de véhicules neufs ont fortement ralenti au cours du mois de mars. Le Comité des constructeurs français d’automobiles enregistre, pour les seules voitures particulières, une baisse de 2,3 % des ventes.

Les ventes de véhicules neufs sont reparties à la baisse au mois de mars.
Les ventes de véhicules neufs sont reparties à la baisse au mois de mars.

Premiers nuages sur le marché automobile français. Alors que les mois de janvier puis de février ont été corrects, enregistrant une croissance des ventes de 0,6 % et 2,8 % par rapport à l’année précédente, mars marque une pause dans cette dynamique.

Selon les données du CCFA, avec 273 695 immatriculations de véhicules particuliers et d’utilitaires légers au cours du mois, le marché régresse de 2 % par rapport à mars 2018. Sur les trois premiers mois de l’année, 674 975 ventes de véhicules légers ont été comptabilisées. Soit une timide progression de 0,2 % par rapport au premier trimestre 2018.

Du côté des voitures particulières, la baisse des ventes atteint 2,3 % avec 225 818 immatriculations enregistrées le mois dernier. Cette régression des ventes est moins marquée pour les véhicules utilitaires légers. Avec 47 877 transactions, ces derniers voient leur ventes reculer de seulement 0,7 % par rapport à mars 2018.

Mots clefs associés à cet article : Marché France

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
Guide Fiscal 2019

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2019
COMMANDER