Le marché automobile français bousculé en janvier

Publié le par

Alors que certains analystes prédisent un essoufflement de la croissance du marché automobile en 2019, les premiers chiffres de l’année tendent à confirmer leur position

Le marché automobile français bousculé en janvier

À jours ouvrables comparables, 190 742 véhicules légers neufs (VP et VUL) ont été immatriculés en janvier, soit une hausse de 0,6 %. Dans le détail, le secteur est maintenu à flot par les VUL (+9 % - 35 662 immatriculations) alors que les mises à la route de VP reculent (-1,1 % - 155 080 immatriculations). Un schéma d’autant plus marqué sur le marché du véhicule d’entreprise.

Les marques Françaises en perte de vitesse

Dans le détail, sur le marché du VP, ce sont les constructeurs français qui sont touchés. PSA boucle le mois à -1,6 % quand le groupe Renault décroche de 3,1 %. Du côté des marques étrangères, les résultats sont stables (+0,4 %), portés par la croissance de Daimler (+40 %), Volvo (+32,8 %) ou encore Hyundai Motor Group (+9,5 %). À contrario, sur le VUL, les Français gardent la main (+18,3 % pour Renault et +2,3 % pour PSA), leur permettant d’afficher une croissance nulle sur l’ensemble du marché où la encore, les groupes étrangers super-forment (+1,6 %).

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Renault, Volvo, Marché France, PSA, Daimler

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER