Le malus au poids retoqué une nouvelle fois par Bercy

Publié le par

Alors que depuis quelques jours la menace d’un malus supplémentaire calculé en fonction du poids des véhicules planait sur la filière automobile, le ministre de l’Économie a annoncé s’opposer à la mesure.

Le malus au poids retoqué une nouvelle fois par Bercy

Issu de la Convention citoyenne pour le climat et reprenant une recommandation faite en juillet 2019 par l’institut France Stratégie, le malus au poids n’a visiblement toujours pas les faveurs de Bercy. Déjà retoquée lors du débat parlementaire du projet de loi de finances (PLF) pour 2020, la proposition a essuyé cette fois le refus de Bruno Le Maire, opposé à une nouvelle augmentation des impôts. « Dans le contexte économique actuel, je veux protéger les emplois industriels, les usines et le pouvoir d’achat des Français », souligne le ministre dans les colonnes des Échos.

Rappelons que les premières orientations du PLF 2021 seront présentées lundi 28 septembre. Si le malus au poids ne devrait pas donc figurer dans le projet de loi, la disposition pourra toutefois être présentée de nouveau sous forme d’amendement lors du débat parlementaire, qui s’annonce houleux. On pourrait également y retrouver une augmentation sensible du malus écologique avec un seuil de barème réduit de 138 à 123 g/km de CO2, tout en supprimant le plafond pour les véhicules émettant plus de 212 grammes.

De son côté, le ministère de la Transition écologique n’aurait pas dit son dernier mot et pourrait aussi reprendre la mesure du malus au poids dans le projet de loi Climat, qui sera présenté en Conseil des ministres d’ici à la fin de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Bonus-malus, PLF

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER