Le logisticien Hermes s’équipe des Mercedes-Benz eVito et eSprinter

Publié le par

Le logisticien allemand vient de prendre livraison d’une trentaine de véhicules utilitaires 100% électriques. Il s’agit des eVito et eSprinter conçus par Mercedes-Benz Vans.

Le logisticien Hermes s'équipe des Mercedes-Benz eVito et eSprinter

Les livraisons du dernier kilomètre peuvent se passer de véhicules thermiques. Voilà ce que tend à démontrer outre-Rhin l’entreprise Hermes, filiale du groupe Otto. À l’occasion de l’ouverture, fin février, de son centre logistique de Hambourg, cette entreprise a reçu les clés des 20 premiers Mercedes-Benz eVito produits de série et de 8 eSprinter de pré-série.

Cela n’a rien d’un hasard si le logisticien allemand fait rouler les premiers véhicules utilitaires électriques de la marque à l’étoile. Dans le cadre du projet hySolutions ( visant à développer l’électrification de la livraison du dernier kilomètre), opéré dans les Länder du Bade-Wurtemberg, de Hambourg et de Hesse et financé par le ministère fédéral des Transports et de l’Infrastructure numérique, Hermes et Mercedes-Benz ont noué un important partenariat.

Le pilotage de la recharge électrique étudié

Dans le cadre de cette association, les deux entreprises prévoient de mettre à la route près de 1 500 fourgons électriques d’ici à 2025. L’objectif étant d’assurer, à cet horizon, des livraisons 100% électriques dans 80 des plus grandes villes allemandes.

Selon Mercedes-Benz, "la coopération avec Hermes dépasse la cadre du seul véhicule. Il s’agit de créer tout un écosystème incluant une infrastructure de recharge efficace dans les centres logistiques Hermes et de développer des services IT pour un contrôle optimal du parc électrique au quotidien".

Pour rappel, le Mercedes-Benz eVito -proposé en deux empattements- est désormais disponible avec un moteur électrique de 84 kW (114 ch, soit une puissance identique eu Vito 111 CDI) couplé à une batterie de 41,4 kWh. Soit de quoi parcourir 150 kilomètres (cycle WLTP). Afin d’optimiser l’autonomie du véhicule, le constructeur propose de brider sa vitesse maximale à 80 km/h, à condition que celui-ci soit exclusivement utilisé en milieu urbain.

Quant au eSprinter, dont la commercialisation est prévue d’ici quelques mois, il "sera d’abord proposé en version fourgon à toit surélevé avec un PTAC de 3 500 kg", indique Mercedes. Deux configurations seront possibles : "avec quatre batteries et une capacité totale de 55 kWh, l’autonomie prévue est d’environ 150 kilomètres (WLTP), avec une charge utile maximale de 900 kg. La version trois batteries avec une capacité totale de 41 kWh offrira une autonomie d’environ 115 km (WLTP)", précise le constructeur.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, Marché VUL, Livraisons, Mercedes-Benz Vans, Utilitaire

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter