Le fleet management promis à une forte croissance

Publié le par

Selon une étude publiée par le cabinet Berg Insight, le marché européen du fleet management est appelé à un développement important avec une croissance annuelle moyenne de l’ordre de 14 % d’ici à 2023.

Le marché du fleet management a de belles perspectives de croissance à court terme, mais le jeu concurrentiel y est féroce. (© WebFleet Solutions)
Le marché du fleet management a de belles perspectives de croissance à court terme, mais le jeu concurrentiel y est féroce. (© WebFleet Solutions)

Dans une étude publiée fin 2019 par Berg Insight, les experts du groupe annoncent une forte croissance pour les activités de fleet management en Europe. Ils précisent ce qu’ils entendent par fleet management, indiquant que ce terme recouvre parfois des solutions très différentes : « Le fleet management repose sur un système installé dans le véhicule qui collecte les données et les transmet à une application de back-office, en intégrant la géolocalisation satellitaire. »

Les équipes de Berg Insight pointent le rôle essentiel joué par les véhicules utilitaires sur ce marché. Le parc européen en état d’utilisation était estimé à 31,6 millions de véhicules en 2016, appartenant principalement à des entreprises. À cette date, l’estimation du parc de véhicules légers (hors VUL) de fonction non propriétaires était de 21 millions de véhicules, incluant les véhicules des pouvoirs publics.

Le taux de véhicules non propriétaires va quasi doubler d’ici à 2023

La croissance du marché européen du fleet management est jugée vigoureuse pour les années à venir, même si des différences existeront selon les pays. On peut aussi ajouter que des révisions de perspectives seront vraisemblablement réalisées, en conséquence de la crise du Covid-19 et de son impact sur les entreprises. Berg Insight recensait 9,1 millions de systèmes de fleet management déployés en 2018 et table sur 17,6 millions en 2023, soit une croissance annuelle moyenne de 14,1 %. Dans le même temps, le taux de véhicules non propriétaires (VL incluant les VUL) doit passer de 17,4 à 32 % !

Un marché très concurrentiel et animé

PNG - 90.3 ko
Douze opérations de fusions/acquisitions ont été recensées en Europe sur le marché du fleet management, dont la prise de contrôle de Masternaut par Michelin. (DR)

Selon Berg Insight, ce marché européen est dominé par des groupes réalisant des volumes importants, avec le duo de tête suivant : Webfleet Solutions (ex-TomTom, 770 000 contrats fin 2018) et Verizon Connect (plus de 300 000 contrats fin 2018). Sur le segment des poids lourds, en installation post-première monte, Transics mène la danse (136 000 installations actives fin 2018). Le marché est très concurrentiel avec de nombreux acteurs de premier plan : Abax, Masternaut, Targa Telematics, Microlise, Viasat, Bornemann, Ocean (Orange Business), Macnil, GSGroup, Quartix, Eurowag Telematics, Trakm8, Optimum Automotive, Connexas Group ou encore Vehco. Sans oublier des acteurs américains (Trimble ou Teletrac Navman), canadiens (Fleet Complete, par exemple), sud-africains (Ctrack [Inseego], Cartrack ou MiX Telematics) ou asiatiques (comme Astrata, dont la maison mère est à Singapour).

En guise de conclusion, les experts de Berg Insight rappellent que le marché est en mouvement, avec de nombreuses opérations de fusions/acquisitions. Douze transactions ont ainsi été recensées en 2019 ! Parmi les plus importantes, on peut citer le passage de TomTom Telematics dans le giron de Bridgestone ou la prise de contrôle de Masternaut par Michelin. Sans oublier la dernière en date : Vehco rachetant Framlogic en Pologne (6 000 comptes clients et 25 000 véhicules gérés).

Mots clefs associés à cet article : Géolocalisation, Études, Marché Europe, Économie, Gestion de parc

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter