Le design de l’Enyaq dévoilé

Publié le par

Le nouveau SUV 100 % électrique de Skoda exhibe ses lignes au travers d’esquisses inédites. Et le moins que l’on puisse dire c’est que sa silhouette s’avère aussi originale que son nom !

Beaucoup de caractéristiques stylistiques de l'Enyaq se retrouvent dans le concept car Vision iV. © Skoda
Beaucoup de caractéristiques stylistiques de l'Enyaq se retrouvent dans le concept car Vision iV. © Skoda

La première mondiale de la Skoda Enyaq iV aura lieu à Prague le 1er septembre. En attendant, la marque tchèque multiplie les teasers. Dernier en date et pas des moindres : les croquis de l’extérieur de ce véhicule, cousin du Volkswagen ID.4. Basé sur la nouvelle plate-forme MEB, l’Enyaq développe toutefois des formes bien plus charpentées, voire trapues. Sa proue intègre en effet une calandre hexagonale avec une cassure en son centre, comme celle ornant l’avant du concept car Vision iV. Les phares viennent également s’insérer aux coins supérieurs de la grille empiétant légèrement vers l’aile. Avec son nez plus court et sa ligne de toit allongée, l’Enyaq adopte « un look très dynamique qui le transforme en une « navette spatiale » proverbiale », détaille avec lyrisme Karl Neuhold, responsable du design extérieur chez Skoda.

L’Enyaq a la niaque

Marquant sa différence avec l’ID.4 avec un profil complété d’une custode classique et non pas d’une arche de toit couleur chrome, l’Enyaq iV voit sa poupe agrémentée de feux dotés d’une signature lumineuse en pince. Si les « lignes sculpturales, les surfaces claires et les éléments cristallins qui s’inspirent de l’art du cristal de Bohême », de même que ses grandes roues et sa garde au sol dominante donnent un dynamisme au design du nouveau SUV électrique de Skoda, il ne faut cependant pas oublier qu’il ne s’agit encore que de croquis. Le résultat en vrai, à découvrir à la rentrée, ne devrait posséder des proportions bien moins bodybuildées qu’il n’y paraît.

Côté technique, pas de surprises ! l’Enyaq iV sera toujours proposé dans une vaste gamme de configurations techniques, en propulsion et quatre roues motrices allant de 150 à 306 ch. Trois tailles de batterie, avec jusqu’à 500 km d’autonomie, seront également disponibles. D’ailleurs, « la carrosserie de l’Enyaq iV est plus allongée et extrêmement aérodynamique, ce qui a un effet positif sur l’autonomie », précise d’ailleurs Karl Neuhold. Alliant espace, polyvalence et innovation stylistique, ce SUV « branché » devrait donc convenir « aux familles, aux personnes ayant un mode de vie actif et à la conduite sur de longues distances », assure également le responsable du design de Skoda.

© Skoda

Mots clefs associés à cet article : Skoda, SUV, Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter