Mercedes-Benz Vans : le Sprinter 3, utilitaire du futur immédiat

Publié le par

La troisième génération du Sprinter sera présentée en février 2018 et mise à la route au début de l’automne 2018. Pour l’instant, on en connaît seulement le profil, le tableau de bord et la « philosophie » telle qu’elle a été exposée au dernier Sprinter Innovation Campus, mi-décembre à Stuttgart.

Pour Mercedes-Benz Vans, les grands écrans tactiles ont aussi leur place dans les utilitaires.
Pour Mercedes-Benz Vans, les grands écrans tactiles ont aussi leur place dans les utilitaires.

Le nouveau Sprinter naît dans un environnement très particulier : celui de la mobilité globale. Dans ce contexte, le fourgon de Mercedes-Benz Vans (MBV) est bien plus qu’un moyen de transport et un outil de travail. C’est l’un des maillons forts d’un système complexe et connecté, le premier élément d’une série de véhicules faisant partie intégrante de la « philosophie » adVANce. Ce concept d’innovation a pour vocation de faire passer MBV de « simple » constructeur à fournisseur de services de transport et de mobilité intégrés. Désormais, les services proposés ont tout autant d’importance que le véhicule lui-même.

Du Sprinter Génération 3 on sait qu’il a été conçu pour avoir la plus grande polyvalence et la plus grande adaptabilité possibles en vue de satisfaire les attentes de toutes les clientèles. Le constructeur, qui évoque un très grand nombre de carrosseries, n’en a cependant pour l’instant dévoilé qu’une silhouette et… des tableaux de bord. Ces derniers, qui offrent tous de nombreux espaces de rangement, sont différenciés selon les finitions. Les hauts de gamme intègrent un grand écran, ainsi que toutes les technologies synonymes de connectivité et de mise en réseau des véhicules. MBV insiste sur les nouvelles exigences des clients, gestionnaires de flotte et utilisateurs, dans ce domaine. Au travers de Mercedes Pro connect, il met d’ailleurs à disposition un logiciel qui facilite et optimise l’utilisation des flottes. Ce service est d’ores et déjà opérationnel. Mais, puisqu’il est évolutif, il trouvera de nouvelles applications avec le nouveau Sprinter. Rappelons que le Mercedes Pro connect permet d’organiser au mieux les missions de chaque véhicule en donnant, presque en temps réel, toutes les informations nécessaires comme l’emplacement, le niveau de carburant, les intervalles d’entretien, etc.

Répondre aux exigences des gestionnaires et des utilisateurs

MBV veut, naturellement, aller le plus loin possible avec le nouveau Sprinter. Aussi ce dernier est-il, au même titre que le Vito, partie intégrante de la stratégie d’électrification de la gamme des utilitaires de la marque. Il se trouve donc au cœur du développement de solutions intelligentes pour la circulation en centre-ville. Pour les personnes, l’eSprinter qui verra le jour en 2019 donnera aux opérateurs, publics ou privés, la possibilité de mettre en place des services de covoiturage (sharing@vans) et de transport à la demande d’autant plus performants qu’ils seront accessibles à des coûts acceptables et qu’ils préserveront l’environnement.

Pour le transport de marchandises, Mercedes-Benz Vans a imaginé avec rental@vans des modèles de location innovants pour faire face à des enjeux considérables. Qu’on en juge avec ces quelques chiffres : les livraisons de colis dans le monde ont augmenté de près de 48 % en deux ans, passant de 44 à 65 milliards d’unités entre 2014 et 2016 (source : Pitney Bowes 2017 – Parcel Shipping Index). Et il est prévu des taux de croissance annuels à deux chiffres jusqu’en 2025. Quant à la livraison de denrées alimentaires, qui nécessite des véhicules dédiés, elle est sur la même lancée. Pour la France, par exemple, on estime à 10,5 % par an l’augmentation des commandes en ligne jusqu’en 2020.

Avoir un temps d’avance

S’appuyant sur son savoir-faire et sur celui de partenaires choisis pour leurs capacités à innover, Mercedes-Benz Vans prépare l’avenir d’un Sprinter de troisième génération. Un véhicule en adéquation avec l’idée que se fait le constructeur à l’étoile du marché de l’utilitaire intelligent dans les années qui viennent. Le défi est d’importance et l’investissement financier et humain de Mercedes-Benz, à la hauteur de ses ambitions. Le but est d’avoir un temps d’avance sur la concurrence en pérennisant son image de pionnier. Le teasing continue, et les (premiers) essais sur route ne sont pas prévus avant six mois.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Mercedes-Benz Vans

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER