Le Hyundai Santa Fe s’offre de profondes retouches

Publié le par

Véhicule emblématique de la gamme Hyundai depuis vingt ans, le Santa Fe ouvre une nouvelle page de sa carrière par de subtiles retouches stylistiques et l’adoption de motorisations électrifiées.

Le grand SUV Santa Fe devient un peu plus « propre ». (© Hyundai)
Le grand SUV Santa Fe devient un peu plus « propre ». (© Hyundai)

Le Hyundai Santa Fe est un véhicule relativement jeune. Lancée en 2018, la quatrième génération du grand SUV coréen – venant coiffer une gamme composée des Kona, Tucson et Nexo – évolue sur un marché très fourni, notamment en modèles premium.

Pour résister face aux Audi Q5, BMW X3, Jaguar F-Pace, Mercedes GLC et autres Land Rover Discovery ou Lexus NX 300h, les rares constructeurs généralistes présents sur ce segment des grands SUV (Ford, Kia, Mitsubishi…) doivent redoubler d’efforts.

JPEG - 138.7 ko
Quatre générations de Santa Fe réunies. (© Hyundai)

Afin de toujours se démarquer, Hyundai mise pour son Santa Fe sur ses évolutions stylistiques mais surtout sur l’introduction d’une nouvelle offre de motorisations, plus performantes en termes de consommations et d’émissions de CO2.

Hyundai, maître de l’électrification

Bâtisseur d’une véritable stratégie multi-énergie, avec la présence de blocs thermiques (essence ou diesel), mild-hybrid 48 volts, hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques (à batteries ou pile à combustible à hydrogène) dans sa gamme, Hyundai profite du restylage de son SUV pour l’équiper du nouveau groupe motopropulseur Smartstream. Ainsi, le Santa Fe est désormais commercialisé en versions hybride et hybride rechargeable.

La première déclinaison embarque sous le capot un bloc essence 1.6 l T-GDi associé à un bloc électrique de 44,2 kW et à une batterie lithium-ion de 1,49 kWh. Le tout affichant une puissance cumulée de 230 chevaux pour un couple de 350 Nm.

La déclinaison plug-in hybride reprend le même moteur essence, combiné cette fois à un moteur électrique de 66,9 kW et à une batterie de 13,9 kWh. Développant 265 chevaux de puissance cumulée et 350 Nm de couple, cette version peut parcourir jusqu’à 65 kilomètres en mode 100 % électrique, selon le constructeur (cycle NEDC).

Style affirmé

Les automobilistes familiers du Santa Fe remarqueront immédiatement sur cette version restylée la nouvelle calandre, ainsi que la signature lumineuse à LED en forme de T. L’arrière évolue également avec l’adoption d’un bandeau lumineux reliant horizontalement les feux.

JPEG - 3.2 Mo
Les feux arrière sont désormais reliés. (© Hyundai)

L’intérieur du véhicule bénéficie lui aussi de changements avec l’adoption « d’une nouvelle planche de bord inférieure, d’une console centrale redessinée, d’un nouvel écran multimédia de 10,25 pouces, d’un sélecteur de conduite et d’un nouveau combiné d’instrumentation numérique de 12,3 pouces », fait savoir Hyundai.

« Nous avons modernisé le Santa Fe en le dotant d’équipements haut de gamme et d’un design séduisant qui contribueront à rehausser sa valeur » résume SangYup Lee, vice-président exécutif et responsable du centre de design de Hyundai. « Fort de ses nouveaux équipements, le nouveau Santa Fe évolue et s’inscrit comme un véhicule haut de gamme » abonde Andreas-Christoph Hofmann, vice-président marketing et produit chez Hyundai Motor Europe.

Si les tarifs du grand SUV coréen n’ont pas encore été communiqués, Hyundai annonce sa commercialisation pour le mois de septembre.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, SUV, Véhicule hybride rechargeable, Micro-hybridation

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter