Le Gouvernement français renforce le Plan vélo

Publié le par

À l’occasion des deux ans du « Plan vélo et mobilités actives », le Gouvernement a décidé d’aller plus loin pour promouvoir la pratique du vélo. Il s’engage donc sur plusieurs nouvelles mesures de soutien, dont une enveloppe budgétaire supplémentaire de 200 millions d’euros.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a annoncé 200 millions d'euros supplémentaires en faveur du vélo. (© DR/gouv)
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, a annoncé 200 millions d'euros supplémentaires en faveur du vélo. (© DR/gouv)

Sur fond de crise sanitaire qui encourage le pratique du vélo (elle a d’ailleurs fortement progressé en France ces derniers mois, de l’ordre de 30 %) et de forte poussée des Écologistes lors des élections municipales, le Gouvernement décide de donner encore plus de robustesse à son Plan vélo.

Dans une mise en scène quelque peu désuète, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, ont annoncé 200 millions d’euros supplémentaires en faveur du vélo (dans le cadre du plan France Relance), mais aussi l’augmentation de 20 millions d’euros du budget attribué au dispositif de réparation « Coup de pouce vélo ». « Au cours des deux dernières années, 620 000 réparations ont été effectuées par environ 3 200 professionnels (majoritairement des TPE) », rappelle le CNPA.

Les entreprises, un maillon clé pour promouvoir l’usage du vélo

Ils ont aussi procédé à la désignation des lauréats de l’appel à projets « Fonds mobilités actives - Continuités cyclables 2020 », visant à soutenir la résorption de discontinuités d’itinéraires cyclables dans tous les territoires pour un montant total de 70 millions d’euros.

Le vélo représente, au stade actuel, 3 % des modes de déplacement, avec un objectif fixé à 9 % d’ici à 2024. Reste à savoir l’atteindre de manière apaisée. Il convient de rappeler que les entreprises ont un rôle important à jouer pour accompagner ce développement, ce qui a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs pistes de travail dans le rapport final de la Convention citoyenne pour le climat.

Mots clefs associés à cet article : Vélo, Gouvernement, Deux et trois roues, Trajets domicile-travail, Forfait mobilités durables, Coronavirus Covid-19, Convention citoyenne pour le climat

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter