Le G6 de Goupil enfin commercialisé

Publié le par

Présenté en avant-première en novembre 2019, à l’occasion du Salon Solutrans, l’autre utilitaire 100 % électrique de Goupil est disponible à la commande depuis le 1er juillet. Les premières livraisons du G6 devraient, elles, avoir lieu fin 2020.

Attendu avec impatience depuis l’automne dernier, le G6 voit enfin son carnet de commandes ouvert. (© Goupil)
Attendu avec impatience depuis l’automne dernier, le G6 voit enfin son carnet de commandes ouvert. (© Goupil)

Il y a moins d’un an, le constructeur français pionnier du VU « branché » annonçait la sortie de son modèle le plus compact, le G2. Quelques mois plus tard, Goupil élargissait sa gamme électrifiée avec le G6, s’adressant aux professionnels de la livraison et orienté vers des métiers spécialisés. Il faut dire que son gabarit, bien qu’inférieur à 3,5 t, lui confère une charge utile supérieure à 1,2 t pour un volume de chargement pouvant aller jusqu’à 9 m3. Attendu avec impatience depuis l’automne dernier, le G6 voit enfin son carnet de commandes ouvert. Depuis le 1er juillet, le premier véhicule de la marque à adopter la traction et une vitesse maximale de 80 km/h est donc disponible en France comme à l’export.

Pas de livraisons avant la fin d’année

Bien que sa production dans l’Hexagone (et plus précisément à Bourran, dans le Lot-et-Garonne) soit prévue dès le mois de novembre, il faudra attendre au minimum la fin de l’année 2020 pour recevoir son Goupil G6. Un cadeau de Noël qui propose pléthore de configurations – d’un plateau fixe ou basculant au bras hydraulique de levage conçu en partenariat avec Dalby – et possède une autonomie allant jusqu’à 152 kilomètres (selon le cycle WLTP). Permettant d’assurer les derniers kilomètres en centre-ville comme d’affronter une circulation en périphérie, le G6 entend simplifier tous les types de mobilité. D’autant que, grâce au chargeur de 6,6 kW et à sa batterie de 30 kW, il se recharge entièrement en cinq heures via une borne classique.

© Goupil

Robuste et confortable, le G6 devrait également séduire avec son vaste panel d’équipements de série, tels que les rétroviseurs dégivrants, le frein à récupération d’énergie ou le capteur de luminosité et de pluie. Un afficheur LCD positionné au centre de la cabine permet aussi au conducteur de contrôler la consommation électrique du véhicule et d’accéder à de nombreuses fonctions. Enfin, en vue de répondre à toutes les demandes du marché, Goupil compte s’associer avec des carrossiers de renom pour proposer prochainement de nouvelles solutions clés en main : nacelle avec Klubb, benne de collecte de déchets avec Faun, transport de personnes, fourgon frigorifique, foodtruck… Bref, la polyvalence a un visage, celui du renard qui tient lieu de logo à la marque !

© Goupil

© Goupil

Mots clefs associés à cet article : Goupil, Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, Livraisons

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter