Land Rover : le Defender se mue en véhicule utilitaire

Publié le par

Le dernier Defender est désormais disponible en version Hard Top, capable d’embarquer trois personnes à bord et jusqu’à 2 059 litres de chargement.

Le Defender Hard Top est un VU aux capacités étonnantes. (© Land Rover)
Le Defender Hard Top est un VU aux capacités étonnantes. (© Land Rover)

Le Land Rover Defender est un véritable couteau suisse. Commercialisée depuis quelques mois, la deuxième génération de ce véhicule iconique est désormais disponible en version Hard Top. C’est-à-dire en déclinaison utilitaire dépourvue de banquette arrière.

Disponible en châssis court (90) et long (110), le véhicule conserve cependant ses étonnantes capacités de franchissement (transmission intégrale permanente, garde au sol de 291 millimètres, angle d’attaque de 30 degrés).

Soute de compétition

Conçu par les équipes Land Rover Special Vehicle Operation, le Defender Hard Top voit son volume de chargement être porté à 1 325 litres (châssis court) ou 2 059 litres (châssis long). Dégagé de la banquette trois places, le compartiment arrière est constitué « d’un plancher plat sur toute la largeur, de six points d’ancrage, d’épais tapis de caoutchouc et d’une série de logements verrouillables offrant jusqu’à 58 litres de rangement », précise le constructeur.

« Un espace supplémentaire sous le plancher est disponible sur le 110 Hard Top, à l’emplacement qui accueille habituellement les pieds des passagers, réservant un rangement dissimulé de 155 litres » souligne encore Land Rover, dont le véhicule peut également tracter jusqu’à 3 500 kg.

Diesels « propres »

Les Land Rover Defender 90 et 110 Hard Top sont exclusivement motorisés avec des blocs Diesel associés à une boîte automatique à huit rapports. L’offre est constituée des D200, D250 et D300 : des six-cylindres en ligne offrant respectivement 200 chevaux pour 500 Nm de couple, 249 chevaux et 570 Nm, et 300 chevaux et 650 Nm.

« Les moteurs six cylindres sont conformes aux normes RDE2 et Euro 6d-Final, les plus contraignantes règles au monde en matière de pollution. Les D250 et D300 disposent de la technologie d’hybridation légère 48 volts pour augmenter leur raffinement, leurs performances et leur rendement », fait valoir le constructeur britannique.

Exonérations fiscales

Quatre finitions sont proposées : Defender, S, SE et HSE, avec un niveau d’équipement très complet, notamment en matière d’aides à la conduite (caméras panoramiques 3D, rétrovision numérique…).

Côté tarifs, la grille débute à 55 100 euros TTC pour la version 90 Hard Top et à 63 000 euros pour les versions 110 Hard Top. Immatriculé en tant que VU, le Defender bénéficie du régime fiscal propre à ce type de véhicules. Il est ainsi exempté de malus écologique et jouit de l’exonération de TVS. En outre, la TVA est récupérable sous conditions.

Mots clefs associés à cet article : Land Rover, 4x4, Véhicule utilitaire léger (VUL), Diesel

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2020

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2020, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2020
    COMMANDER