La télématique Kuantic, alliée de MyMobility pendant la crise

Publié le par

Le confinement a fortement touché l’activité de nombreuses entreprises. Heureusement, durant cette période chaotique (et même après), le leader français du transport adapté pour les enfants a pu compter sur l’expertise du télématicien Kuantic pour accompagner sa reprise sans mauvaises surprises…

MyMobility a fait appel à Kuantic pour contrôler à distance ses engins, mais aussi pour optimiser la gestion de son parc et de ses 3 500 chauffeurs. (© MyMobility)
MyMobility a fait appel à Kuantic pour contrôler à distance ses engins, mais aussi pour optimiser la gestion de son parc et de ses 3 500 chauffeurs. (© MyMobility)

À la rentrée scolaire de 2019, MyMobility possédait une flotte de près de 4 000 véhicules et enregistrait une croissance annuelle de 15 à 20 %. Une belle santé économique qui a pris du plomb dans l’aile lorsque la santé publique a contraint le pays à se confiner au mois de mars 2020. Avec la fermeture des écoles, le groupe – qui assure les déplacements quotidiens de plus de 10 000 personnes sur l’ensemble du territoire français – a donc dû suspendre ses missions de ramassage scolaire. Au 1er juin, seuls 22 % des véhicules étaient d’ailleurs retournés à la route pour assurer le transport des enfants.

Un outil de veille indispensable

Dans ce contexte particulier, MyMobility a fait appel à un auxiliaire nécessaire pour contrôler à distance ses engins, mais aussi pour optimiser la gestion de son parc et de ses 3 500 chauffeurs : Kuantic. En ces temps troubles et troublés, la solution télématique proposée par cet acteur (qui s’est récemment rapproché de Valeo) a même fait figure de « juge de paix » concède Jean-Charles Houyvet, gestionnaire de flotte chez MyMobility. Il faut dire que la fonction de géolocalisation des boîtiers de télématique embarqués a notamment permis de « vérifier que les consignes de mise à l’arrêt étaient uniformément respectées ».

Pour MyMobility, l’apport de relevés de trajets attestant la réalité des prestations facturées a également garanti « la sécurisation des facturations émises vers les clients ». Et ce n’est pas tout ! Environ 3 000 véhicules devant être restitués au loueur cet été, il était primordial pour MyMobility d’assurer leur entretien. Pendant leur mise à l’arrêt prolongée, la télématique Kuantic a donc fourni des informations, via un tableau de bord et des alertes moteur, sur l’état de la batterie, l’avancée des contrôles techniques ou encore les interventions à effectuer.

Un partenariat qui fait économiser

Enfin, en cas d’éventuel contrôle sur les déclarations de chômage partiel de ses collaborateurs roulants, cette société de services à la personne pourra, grâce à la géolocalisation de Kuantic, prouver sa bonne foi et éviter un contentieux avec l’État. « Un vrai refuge alors que la trésorerie est mise à rude épreuve », admet Jean-Charles Houyvet. Pour cause : alors que la rentrée s’annonce plutôt flottante et « le revenu journalier incertain, [...] les coûts ont augmenté avec tous les équipements sanitaires », souligne le gestionnaire de flotte de MyMobility. Qui estime ces frais à deux millions d’euros par an.

Petite consolation toutefois : le 29 mai dernier, l’OTRE et la FNTV – organisations professionnelles d’employeurs représentatives du secteur du transport routier de voyageurs – ont reçu du secrétariat d’État chargé des transports la confirmation de leur éligibilité à l’ensemble des mesures du plan Tourisme. Les entreprises comme MyMobility bénéficieront par conséquent du maintien de l’activité partielle, et ce jusqu’à la fin du mois de septembre 2020. Une bouffée d’air financière et salvatrice…

Mots clefs associés à cet article : Flotte, Gestion de parc, Télématique embarquée, Transport routier, Kuantic, Télématique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter